garde d'enfant,contester un jugement en appel

Publié le 04/03/2019 Vu 40705 fois 26 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

07/01/2015 19:48

Salut les parents déchiré , je suis moi aussi dans cette situation et mon histoire diffère sur les points suivants: Moi je suis celle qui devra être la preuve que la décision de la part des tribunaux de contrevenir à la Convention International des droits de l'enfant soit de connaître ses parents biologiques et que la relation que l'enfant entretient avec chacun des deux pôles(père-enfant Mère enfant) doit être présentée comme un droit fondamental et qui a intérêt à être préservé si il en revendique l'intention et leurs capacités

04/03/2019 15:53

Bonjour,



Il m'arrive la même histoire que beaucoup d'entre vous; décidément, la justice ne nous aide pas , elle peut même nous faire vivre un cauchemar ...

Cela débute par une histoire qui finalement est banale ; une maman sous l'emprise d'un mari violent ( pression psy) et pervers narcissique ( je regretterai plus tard de ne pas l'avoir signalé puisque mon entourage à l'époque n'a pas été au courant), quitte épuisée une maison dont elle n'est d'ailleurs pas la propriétaire puisque plus grand chose lui appartient, le pervers lui a volé une partie de sa vie et aspirer ses forces morales.

Elle est montrée du doigt par son entourage malgré ses explications.

Elle s'installe non loin malgré tout, afin d'entretenir un lien avec ses enfants avant que le divorce par consentement mutuel ne soit prononcé ; et oui, à l'époque , on est vulnérable et surtout non punitif et surtt on a peur ; une garde alternée débute mais les enfants sont encore dans le mal être et le père fait vivre une relation perverse aux enfants ( on s'en aperçoit jamais de suite ...).

La maman s'éloigne ( 20 kms) puis refait sa vie et un bébé ...les enfants sont ravis

Jusqu'ici ce qui étaient de simples mails lourds venant du père deviennent alors presque du harcèlement et oui, j'échappe à son emprise ; une médiation ne change rien ...



Le père , voulant prendre sa revanche de façon punitive pose un ultimatum à la maman pour lui dire de se rapprocher et recentre les activités de ses enfants sur sa ville d'origine ...sans tenir compte de la nouvelle vie de la maman , des liens qui se créent entre les enfants et ce bébé...

tout doit se faire là bàs...dans la ville d'origine des enfants.

En parrallèlle, des enfants qui se plaignent de claques, railleries,, repas que l'on force à ingurgiter , bobos que l'on ne soigne pas ...jusqu'à même quelques joints de cannabis ( mes enfants connaissent et respirent l'odeur de cette drogue ..).bref une négligence , un début de maltraitance

Je prends note des négligences, je consulte des psy pour mes enfants , j'alerte , je demande de l'aide

De mains courantes en plaintes, j'en arrive à une assignation ....contre le père

Le père récoltera une trentaine d'attestations de personnes hauts placés, fera témoigner sa famille sur mon enfance difficile - ce qui me fera passer pour une maman instable ou trop fragile- les résultats du cannabis seront négatifs malgré une condamnation pénale existente , les auditions des enfants qui expriment leurs souffrances auprès du juge seront ignorés et au final ....je suis déboutée ...la juge se basant sur les attestations, le faux semblant du père, ses inscriptions aux activités et non sur sa défaillance et sa "violence" qu'il fait subir aux enfants chez lui le soir, une fois la porte fermée...aucune enquête sociale bref je suis punie faute de preuve d'avoir finalement incriminé le père...pis, la juge ira même détourner certains de mes propos ou feindre de ne pas les comprendre ainsi que de retourner mes attestations contre moi pour mieux le défendre....un cauchemar un appel couteux à tous points de vue me condamne finalement à accepter , car je suis trop éloignée , une garde restreinte ..

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis