Père maltraitant que faire et comment le prouver

Publié le 14/06/2022 Vu 885 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

13/06/2022 14:46

Bonjour,

je suis maman d'une fille de 9ans et demi. Séparé du papa depuis 8ans.

A 3ans et demi ma fille revient du wk end chez son père et me raconte qu'il lui a fait du mal sur son corps nottement sur ces parties intimes.

J'ai saisis la justice mais le soucis étant que la parole de ma fille ne faisait pas le poids face aux allégations du papa. Entre temps j'ai eu une proposition professionnelle dans notre pays puisque nous sommes bi nationaux et j'ai foncé. D'une je protegai ma fille en l'eloignant et de deux je m'éloigné de tout ça. Cela fait 4ans et il vient de déposer plainte pour non présentation d'enfant. Or moi je ne le lui ai jamais refusé ouvertement. Aujourd'hui j'aimerais retourner près de ma famille mais j'ai peur qu'il reprenne son droit de garde et d'hébèrgement et qu'il fasse de nouveau mal a ma fille.
Que puis je faire. J'aimerai présenter ma fille auprès d'un juge. En discutant avec ma fille hier soir elle m'avoue avoir tout oublié mais qu'elle se souvient qu'il lui a fait du mal. Je ne sais plus quoi faire pourriez-vous m'aider. En vous remerciant infiniment par avance.
Nat

13/06/2022 15:15

Bonjour,

Il faut des avis médicaux prouvant les faits, la seule parole de votre fille ne suffit pas.

Il y a aussi des parents qui utilisent ce type d'accusation pour dénigrer l'autre, les services sociaux ont l'habitude de s'en méfier et devront faire une enquête à la demande du juge.

Saisissez rapidement le JAF.

13/06/2022 16:49

Bonjour, merci pour votre réponse.
J’ai déjà saisie la justice. Les bilans médicaux ne démontre rien puisqu’il n’y a pas eu de viol.. seulement des attouchements d’après ma fille.
Mais cela remonte à très longtemps les faits ont été rapportés lorsqu’elle avait 3ans aujourd’hui elle a 9ans et demi.

13/06/2022 17:23

Sans meilleure preuve ni récidive récente de ces maltraitances, ce sera compliqué de démontrer que votre intention est de la protéger et non pas de couper les liens avec son père.

Proposer des rencontres en espace médiatisé peut être une solution temporaire. Mais si vous partez à l'étranger, il y a de fortes chances pour que la loi donne raison au père.

Sur le plan uniquement légal, pour le moment c'est lui qui est dans son droit et vous êtes en tort d'éloigner votre fille de son père.

Consultez rapidement un avocat et saisissez le JAF pour statuer des conditions possibles de résidence et de DVH.

Rappelez vous que celui qui s'éloigne doit assumer les trajets de l'enfant, et n'a aucune garantie d'avoir la garde de l'enfant, malgré toutes ces accusations.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis