Liquidation des biens suite divorce : décote sur jouissance du domicile conjugal à titre onéreux

Publié le 28/02/2019 Vu 746 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

28/02/2019 12:51

Bonjour,

Séparée de mon conjoint depuis octobre 2012, je suis divorcée depuis avril 2018 .

Nous avions deux biens : une maison (domicile conjugal) et un appartement en location au moment de la séparation.

L'ONC a été prononcée en décembre 2013. La juge a accordé à mon ex conjoint la jouissance du domicile conjugal à titre onéreux

Aujourd'hui, nous préparons la liquidation et le partage des biens.

J'ai donc bien compris que le calcul de cette jouissance démarre à L'ONC et finit au moment du partage.

Mon ex conjoint a demandé que je participe également car j'ai pu m'installer dans l'appartement il y a quatre ans. Il était en location jusqu'en juin 2014. Je ne suis pas contre. Mais, mon ex conjoint a délibérément appliqué une décôte de 30% sur les montants des valeurs locatives des deux biens.

Est-ce normal, légal ? Si oui, je m'incline.

Si non, quels sont les arguments qui pourraient contrecarrer cette décision "un peu cavalière" ?

Merci de votre réponse sérieuse.

Cordialement,

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis