défaut de signification d'un arrêt de la cour de cassation

Publié le 15/06/2020 Vu 220 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

15/06/2020 14:03

Bonjour Maître,

une amie a été condamnée par un arrêt de la cour de cassation en date du 14 janvier 2015, à payer 3000€ à son ex-conjoint, et a notamment été déboutée de sa demande de prestation compensatoire au motif qu'il n'est pas établi une disparité entre les revenus des deux ex-conjoints. Or, l'ex mari était salarié, tandis que l'ex-épouse était au chômage. L'arrêt indique simplement que Mme étant médecin, il lui suffit de travailler au lieu de demander une prestation compensatoire.

Quoiqu'il en soit, cet arrêt ne lui aurait pas été signifié.

comment peut-elle le remettre en cause aujourd'hui, et réattaquer l'arrêt de cour d'appel qui avait motivé son recours en cassation ?

avec mes remerciements.

cordialement

15/06/2020 14:37

Bonjour,

Les décisions de rejet ne sont pas signifiées mais simplement portées à la connaissance des parties par lettre simple.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

3 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.