Pension alimentaire et droit des parents

Publié le Vu 613 fois 2 Par Lea1
15/09/2014 11:57

Au moment du divorce,j'ai obtenu la garde de ma fille de 14 ans et un pension alimentaire de 300 euros. Mais au bout de quelques mois, celle ci a choisi de vivre en alternance entre son père et moi même. La pension qui n'avait jamais été versée n'était donc plus justifiée. Lorsque j'ai rencontré un autre homme ma fille ne l'a pas accepté et a choisi de vivre chez son père à plein temps, il était beaucoup moins exigeant et lui permettait d'avoir une vie nettement plus facile . Je l'ai vu un week end sur deux et puis rapidement quand elle le voulait. Elle m'a bien expliqué que personne ne pouvait l'obliger à venir me voir. Les relations avec elle sont devenues très tendues. Elle est majeure depuis l'an passé. Durant l'année dernière, elle a été inscrite à l'université mais elle n'a pas été au delà du mois de décembre et elle n'a pas passé les examens. Durant cette période, bien que j'avais moi même son frère à la maison (majeur lui aussi sans droit Pôle emploi puisqu'il travaille pour créer son entreprise)je lui ai versé une pension alimentaire de mon propre chef. Même si elle ne viens pour ainsi dire jamais me voir (quelques heures en une année) et qu'elle ne communique avec moi que par SMS et pas toujours de façon très respectueuse. A partir de janvier, j'ai arrêté de lui verser de l'argent puisqu'elle avait arrêté ses études. Elle se réinscrit cette année en première année dans un cursus nettement plus facile. Je ne refuse pas de contribuer à son éducation. Je lui ai proposé de venir vivre chez moi pendant la durée de ses études puisque j'habite dans la ville où elle va à l'université. Mais elle refuse et son refus entraîne des coûts de déplacement puisque son père habite à 40km de son lieu d'études. Pourtant j'ai fait pour elle des travaux dans ma maison afin qu'elle puisse avoir un espace autonome chambre salle de bain bureau et une possibilité de cuisine. Pendant l'été, elle a préféré partir en vacances plutôt que de travailler. Son père est au chômage et ne cherche pas vraiment un emploi. Moi je travaille et je passe évidemment pour celle qui a de la chance. Je lui ai donc dit que je participerai à ses frais sur justificatifs. Jusqu'à quel point devons nous le secours à un enfant majeur et quelles conditions pouvons nous imposer? N'y a t-il des devoirs que pour les parents?

15/09/2014 14:37

Bonjour,
réponse à la dernière question; oui ! Les enfants n'ont aucun devoir de résultats en quelque sorte ! Et vous lui devez assistance.. ainsi que son père !

15/09/2014 16:15

Bonjour Grenouille, Votre réponse ne m'avance pas beaucoup

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. GALLET

Droit civil & familial

9 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.