Procédure de revalorisation JAF

Publié le 03/05/2016 Vu 1164 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/04/2016 23:05

Bonjour,

Après la demande de revalorisation à la baisse de la pension alimentaire par mon ex mari, le JAF vient de décider de ramener la pension alimentaire à 100 euros au lieu de 300 pour notre fille de 21 ans qui est sans emploi.

Or, voilà ce qui me pose question :

- je n'ai jamais eu connaissance des pièces portées au dossier par mon ex mari, l'audience était initialement fixée à fin novembre mais notre fille a eu des soucis de santé et était hospitalisée pour des examens médicaux le jour fixé donc j'ai prévenu que je ne pouvais pas être présente et l'audience a été reportée au 8 février 2016

- mon ex mari s'est mis un salaire minimum (il est gérant) et se verse des frais kms pour compenser la différence en plus de sa pension de retraite de la gendarmerie, ses revenus étant bien supérieurs aux miens sauf qu'il a déclaré un loyer et un prêt auto (équivalent à son salaire de gérant, bref il est surendetté dans ce cas !), moi j'ai un emprunt immobilier et le prêt pour le permis à 1 euro de ma fille (que je finance seule)

-dans ce cas, pourquoi avoir caché à la JAF qu'il était en train d'acquérir un logement de 100 000 euros (les banques prêtent-elles aux gens qui n'en ont pas les moyens ?), détail qu'il s'est abstenu de préciser et qui me faire penser que soit il a fourni des fiches de payes trafiquées, soit il y a un truc !

- du coup, je n'ai pas sa nouvelle adresse (il ne l'a donnée ni à notre fille, ni à moi)

- la JAF devait rendre sa décision le 31/03, il n'a donc pas versé la pension alimentaire d'avril (pour ma part j'ai eu le recommandé le 23/04 après avoir écrit à la JAF pour dire qu'il avait cessé de payer la pension alimentaire), sachant que depuis juillet 2015 il fait le virement sur le compte de notre fille alors que j'assume seule toutes les charges ! Peut-on considérer alors que c'est bien la pension alimentaire qu'il versait ou juste de l'argent de poche ??? Je précise qu'il n'a jamais revalorisé en 10 ans !

- la JAF m'a demandé à l'audience de fournir ma fiche de paye de décembre ainsi que celle de janvier. Je lui ai envoyé avec l'échéancier d'un nouveau prêt pour des travaux urgents que j'ai dû faire réaliser dans mon logement, elle dit dans son jugement qu'elle n'en tient pas compte !

- enfin, la JAF dit que je n'ai pas justifié de la situation de ma fille (qui vient de faire une formation de 4 mois et demi) mais elle n'a jamais demandé le moindre justificatif. Cette formation s'est terminée le 03/03/16.

Bref, je suis perdue, j'ai un mois pour faire appel de cette décision, ai-je des arguments pour le faire ? Je suppose que je dois prendre un avocat ? Ou alors j'attends que ce délai soit expiré et je saisis à mon tour le tribunal pour une revalorisation de la pension alimentaire à la hausse ?

Merci pour vos réponses, vos conseils...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis