Mon ex et sa propre fille me harcèlent et me menacent

Publié le Vu 102 fois 2 Par beavic1967@gmail.com
13/01/2019 13:01

Bonjour mon ex et sa propre fille me harcèlent et me menacent par sms messenger.... car je lui ai envoyer une mise en demeure de me payer les pensions impayées. J ai fais également appel à la caf. Et de puis hier que des sms messenger..... méchants insultants. Ma fille en reçois aussi.

Superviseur

13/01/2019 19:30

Bonjour
Dans un premier temps, changez d'adresse sms.
Ensuite lancez votre action....
Citation

En cas de non paiement de pension alimentaire, il est possible pour le parent créancier , muni d'un titre exécutoire, de mettre en demeure l'autre parent débiteur de régler les sommes dues.

Le parent créancier doit être muni d'un titre exécutoire (d'une ordonnance ou d'un jugement) rendu par le juge aux affaires familiales, fixant le montant de la pension alimentaire.

Il doit adresser au parent débiteur une lettre de mise en demeure en recommandée avec avis de réception
lui rappelant ses obligations,
lui demandant de régler les sommes dues et à échoir
et, qu'à défaut de régularisation, un recouvrement forcé peut être exercé.
Où s’adresser ?
Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires
0821 22 22 22
__________________________
Bien à vous.
Ce qui peut sembler évident sur le plan humain... , ne l'est pas forcément vu sous l'angle juridique ou fiscal.

13/01/2019 20:10

Merci. J ai envoyé une mise en demeure de me payer les sommes dues. Il dit ne pas pouvoir et vouloir payer. J ai saisi la caf et c est la qu il a commencé ses menaces. Il fit que c est moi qui le harcelé avec mes mises en demeure et au il va porte plainte.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Seignalet

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. Bennani

Droit civil & familial

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.