JE VEUT REVOIR MA FILLE,COMMENT ME DEFENDRE

Publié le 10/03/2011 Vu 2012 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

10/03/2011 17:02

Bonjour,

Divorcé depuis 7 ans,mon exfemme,ayant trouvér son bonheur avec le meilleur ami de mon fils,n as pas trouvér mieux pour divorcér,que de faire croire aux enfants,que cest moi qui l as trompais.
pour accentuér bien le tout,elle a reussie a faire croire a ma fille,aujourdhui agé de 20 ans,que j ai abusé d elle,quand elle avait 4 ans.......
Mon ex femme,et ma fille,ont recemment fait comprendre a ma compagne d aujourdhui,qu ils attendaient patiemment ma mort.
Ma fille subis un veritable lavage de cerveau,et vis "en couple" avec sa maman.Mon ex me prive non seulement de mes enfants,mais me plumera jusqua bout,tout en continuant a m humiliér.
Estceque je peut me defendre,j ai un dossier d epoque,qui precise bien les relations maladives qu a mon ex femme avec sa fille.
Ce qui m attriste,cest que ma fille n as aucune chance de faire quelques chose de sa vie,elle ne peut etre que tres malheureuse...mais elle crois dur comme fer tout ce que dis maman.
Je reviens de loin,j ai mis des annéés a sortir de ma coquille,apres les agressions de mon ex,j ai rien vu venir,j etait marié 20 ans et j ai cru que tout allait bien.Aujourdhui,bien entouré,je voudrais qu elle reconnait ces mensonges,pour le bonheur de ma fille.Merci de m avoir lu.....

Modérateur

10/03/2011 17:42

Le syndrome d’aliénation parentale (SAP) a été défini et décrit en 1986 par Richard Gardner. Selon lui, il s’agit d’un désordre psychologique qui atteindrait l'enfant lorsque l’un des parents effectue sur lui, de manière implicite, un « lavage de cerveau » visant à détruire l’image de l’autre parent. Lorsque l’opération réussit, l’enfant rejette ou diabolise ce parent qu’il aimait auparavant, et fait indisolublement corps avec le parent aliénant, conformément au désir de celui-ci. Dans une étude longitudinale de 700 divorces « hautement conflictuels » suivis pendant 12 ans, il fut conclu que des éléments du SAP sont présents dans la grande majorité des cas

Malheureusement, votre fille est majeure et vous ne pouvez plus vous retourner contre sa mere, ni l'obliger à vous aimer. Le travail de SAP a tres bien fonctionné, reste plus à esperer que le temps et l'age lui ouvrent les yeux.

Quant à vous, il faut passer à autre chose, arretez de vous rendre malade avec les procedes de la mere. Montrez lui qu'elle peut dire ce qu'elle veut, ça vous passe au dessus de la tete. En general, ce qui amuse ces gens là, c'est de voir la portee de leurs "vacheries". Quand elle verra que ça ne vous touche pas, le "jeu" aura beaucoup moins d'interet. Si vos enfants sont majeurs, vous n'avez plus à avoir le moindre contact avec elle, s'il y en a encore qui sont mineurs, limitez au maximum les relations, sinon vous y laisserez votre santé.

Vous avez refait votre vie, concentrez vous sur celle-ci, passez à autre chose. Je ne vous dis pas d'oublier votre fille, mais pour l'instant elle est trop influencée par sa mere, le temps viendra où vous pourrez discuter ensemble plus sereinement.

Bon courage
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.