Separation et droit de visite

Publié le 18/01/2016 Vu 775 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

29/12/2015 14:29

Bonjour
sépare de la mére de mon fils depuis 2009,je n'ai plus de nouvelle de mon fils depuis bientot 4 ans.
C'est quand j'ai apprit en AOUT 2012 que sa mére vivait
avec un ami de la famille que sa mére l'a écarté.
pendant plus d'un an et demi j'ai voulu savoir ou il habitait .
j'ai du prendre un détective pour arriver à mes fins.
Et une fois l'adresse connue je me suis rendu à l'adresse ou
vivait mon fils.
Ce monsieur m'annonçait que léo ne m'aimait plus et qu'il ne voulait plus me voir.
Ne pouvant me retenir et sur le coup de l'énervement je saisis ce monsieur par la chemise .
Ce monsieur me lança un coup de poing au nez.
Je répondis par le meme geste.
Nous avons été condammé à une amende de 240euros chacun.
Ce monsieur fit appel de la décision
Il fut débouté.
Et trois années après notre séparatioon j ai eune une petite fille nommée ILONA
Après sa naissance je diminuais la pension.
Peu de temps après je me retrouvais sous huissier avec saisie arret sur mon salaire.
Hier le 28 décembre comme cadeau de noel je découvrais dans ma boite aux lettres des dommages intèrèts d'une somme de 1200 euros à payer au concubain de mon ex.
Devant une telle situation je ne sais plus quoi faire.
je suis déprimé,depité avec des bidées suicidaires qui me promettrons surement un monde meilleur

29/12/2015 15:14

Bonjour,
la lettre... elle émane de qui ? de quoi ? Pour la PA, désolé mais normal... Ce n'est pas à vous de decider de son montant mais à un juge ! Donc là vous aviez tout faux. Pour le reste si vous ne bougez pas plus... Avez vous saisi la justice en ce qui concerne le fait de ne plus voir votre fils ? Plutot que de vous plaindre et vous laisser envahir par le désespoir, battez vous ! mais légalement !! pas à coups de poings !!

29/12/2015 16:19

je me suis bouge
je n'ai fait que ça pendant plus de quatre ans
mais arrive un moment j'ai finis par baisser les bras.
cette situation très douloureuse a provoqué chez moi une crise cardiaque il y a 2ans a peu près.
J'ai rencontré le jaf à quatre reprises mais sans résultat.
En principe pour ce type de situation la mere a un role à jouer.
Mais au contraire la mère de Léo bloque tout lien.
Elle ne répond pas au téléphone elle aussi depuis plus de quatre ans.
D'après certaine sources bien informée elle serait victime du SAP
syndrome d'alienation parentale.
Ce sap conduit la mère a détruire le père de son enfant en l'utilisant.Cette maladie est sanctionné par les tribunaux italiens anglais et allemand.
En france on a du retard dans ce domaine.
Pour vous dire quand ma fille est née la mère de léo m'a envoyé des SMSd'une grande vionence à mon égard.
Alors qu'une naissance aurait pu etre le moyen de reconciliation
Du coup leo n'a jamais vu sa soeur qui a bientot 2 ans.
Cette fille est metisse .
Peut etre y a t il un lien.
En tous les cas c'est l'analyse qu'en fait la mère AFRICAINE.
Des fois les couleurs de peau dérangent

18/01/2016 22:28

Ce qui me dérange c'est lors des entretiens avec les jaf les dée sont joués d'avance.
Mais le grand problème est lorsque le jaf decide du versement de la pension a aucun moment il demande à mère de faire en sorte que celle ci essaie de réconcilier
ier le gamin avec son père.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.