Refus d'hébergement du beau fils en attendant le divorce

Publié le 13/10/2015 Vu 774 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

12/10/2015 17:54

Bonjour
Mon beau fils refuse de m'héberger en attendant le divorce. Le bail est aux deux noms et il refuse catégoriquement ma venue pour les vacances scolaires, et d'appeler la gendarmerie si je me présente le mercredi 28 octobre. j'habite à 670 kms de chez ma fille, elle a besoin de moi et de mon soutient, mais Monsieur a été vexé cet été, car suit à un événement je lui ai dit en face qu'il était hypocrite et de ce fait je ne désirais plus le recevoir à la maison.
et là il veut me rendre la monnaie de ma pièce car pour la première fois de sa vie, quelqu'un s'est opposé à lui. En attente du divorce ils sont encore sous le même toit. Ma fille est tellement sous son emprise qu'elle "préfère" être triste plutôt que de subir ses foudres : un seul regard, elle fond comme neige au soleil !
A-t-il le droit d'interdire à ma fille de me recevoir ?
Si non, quel recours a ma fille pour faire valoir ses droits dans ce cas précis ?
J'ai contacté la gendarmerie la plus proche de chez elle, et là, grosse déception, ils ne sont pas habilité à me répondre en droit civil, et n'ont pas le droit de m'orienter dans mes recherches. " Faites comme tout le monde, madame, m'a-t-on répondu, cherchez sur internet. "
Alors je me tourne désespérément vers vous pour avoir une réponse ou des débuts de pistes pour y voir clair !
Merci d'avance.
Une maman désemparée
Bien cordialement.

13/10/2015 13:11

Bonjour,

déjà je suis désolée pour vous, c'est pas facile ces choses-là... une séparation c'est toujours l'enfer, pour le couple mais aussi pour les proches. Mais ça m'étonne que votre beau-fils interdise votre venue pour les vacances scolaires. Comme vous le dîtes, le bail est aux deux noms, donc chacun, autant lui que votre fille, ont les mêmes obligations et les mêmes droits (principe de solidarité), aussi bien sur les charges que sur le règlement des loyers. Je ne pense pas qu'il soit juridiquement possible, de vous interdire d'aller rendre visite à votre fille, qui est donc co-titulaire du bail, à part entière ...

Bonne chance !
__________________________
G.Fournier

13/10/2015 13:38

encore faut il que la fille l'exprime ! Le BF n'interdit pas à la mere de voir sa fille; il refuse à sa BM l'entrée de chez lui.

13/10/2015 13:57

Oui effectivement, mais il n'y a pas de "chez lui" à partir du moment où tous les deux sont titulaires à part entière.
__________________________
G.Fournier

13/10/2015 17:22

hello lily

s'il y a des petits enfants une obligation de droit de visite existe aussi pour eux..
si mère ou fille était dans le besoin d'aide matérielle l'obligation de secours est réciproque et l'hebergement peut en faire partie..

sinon peut etre faudrait il proposer une viste de la fille chez sa mère en signalant a la police que c'est suite au refus afin que ce ne soit pas assimilé a un abandon de domicile...
les divorces contentieux ne profitent jamais des interventions des beaux parents sauf lorsqu'ils peuvent mettre a l'abri les enfants du couple quand il y en a

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.