Versement d'une soulte

Publié le Vu 105 fois 3 Par lafounie
19/02/2019 14:49

Bonjour,

Voulant reprendre sa vie de célibataire, mon mari a abandonné le domicile conjugal et demande le divorce (audience de non-conciliation mi-mars), que je refuse car cela obligerait à vendre notre résidence principale, dans laquelle je gère cinq chambres d'hôtes. Mariés sans contrat, je devrais lui verser une soulte pour garder cette propriété qui est ma seule source de revenus. Or cela représente une grosse somme que je ne possède pas. Le versement de cette soulte doit-il se faire en une seule fois ? Sachant que nous remboursons encore un prêt immobilier (reste 17 ans) et des prêts travaux pour une somme totale équivalent à peu près à la moitié de la valeur de la maison, est-il envisageable que je propose "d'échanger" la soulte, soit sa part de la valeur de la maison, en échange des prêts restant dûs que je prendrais alors à ma seule charge ? Ainsi il n'aura plus de dettes, et moi je pourrais conserver la propriété en continuant à rembourser les prêts au fil des ans.

Je vous remercie pour les éclaircissements que vous pourrez m'apporter.

Superviseur

19/02/2019 18:16

Bonjour

C'est théoriquement réalisable, mais la banque acceptera-t-elle de vous accorder le prêt total à vous seule ?

Sans revenu plus importants, cela serait étonnant ?
__________________________
Bien a vous.
Trop de confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris, le zèle nous rend excellents à exploiter. Balzac

19/02/2019 19:53

Je vous remercie de votre réponse rapide.

Est-ce que je ne peux pas espérer contracter, par exemple à la mi-2020, un nouveau prêt bancaire avec hypothèque de la maison (pour l'instant aucune hypothèque) pour me permettre de verser une soulte lors de la liquidation de la communauté de biens fin 2020 - début 2021, et de reprendre les prêts immobilier et travaux restants dus ?

Superviseur

19/02/2019 21:08

L'octroi d'un crédit est lié davantage à la capacité d'endettement ou de remboursement, qu'à la possibilité d'une hypothèque.
__________________________
Bien a vous.
Trop de confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris, le zèle nous rend excellents à exploiter. Balzac

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BARRE

Droit civil & familial

1 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. GALLET

Droit civil & familial

8 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.