reprise prêt immobilier suite à séparation

Publié le Vu 6823 fois 2 Par
17/10/2009 14:53

Bonjour!
je suis pacsé et père d'une fillette de 5 ans. Nous avons fais un prêt bancaire pour acheter un appart il y a 18 mois et sommes séparés aujourd'hui. Une lettre de déssolidarisation de mon ex ( elle est d'accord) pour la banque est-elle utile et suffisante. Par ailleurs, afin que je garde mon appart, mes parents (tous 2 fonctionnaires au smic)peuvent se porter garants auprès de ma banque. En effet, mes revenus seuls me portent à un endettement bien supérieur à 33% mais je voudrais rester seul propriétaire.
Pourriez-vous m'informer des obligations qui m'incomberont face aux notaire, banque ou autre? si frais il y aurait, seraient-ils négociables?
Par avance je vous remercie de l'aide que vous pourriez m'apporter et vous salue cordialement

Modérateur

17/10/2009 15:48

Bonjour, Abdalla Jimmy.

Dans votre acte de prêt, votre "ex" et vous avez sans doute été qualifiés d'"emprunteurs conjoints et SOLIDAIRES", c'est systématique. Et vous vous êtes engagés envers la banque, sous cette forme.

- "Conjoints", celà veut dire que vous êtes tous deux obligés à rembourser l'emprunt,
- Et "solidaires", celà veur dire que, pour la banque, vous ne devez pas chacun uniquement une moitié de l'emprunt, mais qu'elle peut se tourner vers celui des deux qu'elle décide, pour exiger de lui seul la totalité des remboursements; et interpeller ainsi à son choix, le plus solvable.
A charge pour celui qui aura payé seul, de se retourner contre l'autre emprunteur, et de se dépatouiller pour se faire rembourser par lui les sommes qu'il aura versées en son acquit (à sa place).
Sous de tels auspices, vous comprendrez que les banques renaclent à abdiquer d'une p
__________________________
"Meurs et deviens."
- Goethe [Johann (comme moi!) Wolfgang (comme Lui) (von)] -
(conseil à donner à la chenille; pour qu'elle se réalise-finalise-perfectionne, en devenant papillon)
Variante dite à l'oeuf: -Casse toi ! (oiseau ou reptile?)

Modérateur

17/10/2009 15:53

(suite) ...à abdiquer d'une partie de leurs garanties de remboursement, et puisqu'elles sont seules maîtresses de la décision...
Une simple lettre de désistement unilatéral de votre "ex" pour tenter de se désengager, serait de nul effet.

Je vous invite à visiter le dossier "Comment bénéficier d'une donation", dans lequel je traite un sujet similaire; et ses informations seront également "bonnes pour vous".

Quant aux cautionnements potentiels de vos parents, gardez-les en réserve pour le moment.
Les garanties (et c'en est une), c'est comme les cartouches en temps de guerre (et vous risquez d'y être): il faut économiser!

Votre bien dévoué.
__________________________
"Meurs et deviens."
- Goethe [Johann (comme moi!) Wolfgang (comme Lui) (von)] -
(conseil à donner à la chenille; pour qu'elle se réalise-finalise-perfectionne, en devenant papillon)
Variante dite à l'oeuf: -Casse toi ! (oiseau ou reptile?)

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.