Morsure d'un chien par un autre

Publié le 16/06/2015 Vu 562 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

16/06/2015 17:29

J'ai contacté mon assurance Axa le lundi 11 mai 2015, par téléphone ainsi qu'un numéro en 09 que m'a donné l'assistante jointe, suite à un accident intervenu le samedi 9 mai à 12h30 devant chez des amis.
Une personne que je ne connaissais pas, par le biais d'un site de particuliers à particuliers, m'a confié son grand chien du vendredi 8 mai matin 10h 30 au dimanche 10 mai 19h. Elle me l'avait présenté le 27 avril, 20 minutes à mon domicile, en disant que c'était un chien sympathique et sociable. Dans le même temps, à partir du 8 mai au soir, j'ai eu la garde d'un autre petit chien que j'avais déjà eu le week-end précédent,sociable et sans problème.
Les 15 premières heures se sont bien passées, et juste en descendant de ma voiture devant chez des amis, les 2 chiens en laisse, le gros a attaqué à la gorge le petit, sans prévenir, aucun signe avant-coureur ne laissant présager ce geste, et a voulu le tuer. J'ai dû m'interposer, en essayant d'ouvrir la machoire de l'attaquant avec mes mains pour sauver la victime, ai été blessée à la main droite par les crocs de l'agresseur, j'ai hurlé, et mes amis sont venus à la rescousse, et on pu séparer le chien de sa victime.
Compte tenu de l'état de la victime, et moi-même en état de choc, j'ai dû me faire accompagner avec ma voiture chez le vétérinaire le plus proche (à 10 km). Son état étant très alarmant, il a été gardé là-bas jusqu'à 15h. Entre temps j'ai informé les 2 maîtres de l'attaque. J'ai dû repartir chez mes amis où Imotep grognait chaque fois que quelqu'un bougeait, puis revenir, toujours avec ma voiture, payer la facture de 104,10€. J'ai ensuite dû amener le blessé à la clinique vétérinaire de garde avec ma voiture pour l'y faire admettre, le diagnostic étant toujours pessimiste.
J'ai passé les 36 heures du reste du we avec l'agresseur que sa propriétaire ne pouvait récupérer, tremblant pour la sécurité des gens autour de moi, celle de mes 2 chats et la mienne, compte tenu qu'il avait attaqué, et à appeler la clinique pour avoir des nouvelles du chien victime, pleurer, ne pas manger, ne pas dormir tellement tout cela était angoissant. Je suis également restée jusqu'au samedi soir sans savoir si le chien était vacciné contre la rage, ayant moi-même été mordue en tentant de le faire lâcher prise. Le dimanche matin la propriétaire de l'agresseur a viré le montant des frais que j'avais engagé chez le vétérinaire sur mon compte bancaire et a payé le soir la facture de la clinique vétérinaire aux propriétaires de la victime.
J'ai échangé le 11 mai avec la propriétaire de l'agresseur au téléphone car elle m'a dit que son assurance MAAF ne prenait pas en compte l'accident car son chien n'était pas sous sa surveillance. J'ai appelé à la suite mon assurance AXA qui m'a dit qu'elle ne le prenait pas non plus en charge car le chien était resté moins de 3 ou 4 jours chez moi. La propriétaire de l'agresseur devait envoyer un mail à l'adresse d'Axa pour leur présenter le dossier, afin qu'ils tranchent définitivement après recherche juridique. Or elle ne l'a pas fait, et l'assistance juridique de son assurance MAAF m'a saisi la semaine dernière par courrier non recommandé (elle a blancoté la mention de la race du chien de la facture du vétérinaire Pueblito) pour me réclamer le remboursement des frais engagés dans les 2 établissements : 248,52 € alors que j'ai été payée 20€ pour 60h de travail dans les conditions décrites ci-dessus (non déclaré, elle ne l'a pas précisé à son assistance juridique) et pas payée par les autres maîtres (ce qui me paraît relevé d'un comportement digne de ma part, compte tenu du choc moral qu'ils ont vécu eux aussi).

La victime ayant des séquelles et devant être opéré, suite à l'attaque, ses maîtres risquent en plus de se retourner contre moi pour les frais à venir, alors que je n'ai pas été payée pour l'accueil durant lequel il a été agressé.

Pour ma part, je suis en état dépressif depuis cet accident, sous anxiolitiques et hypnotiques, ayant une fragilité récurrente à ce niveau et les images de l'attaque sont sans cesse présentes dans mon esprit avec des angoisses qui ne s'estompent pas.

J'ai tenté d'appeler la semaine dernière l'assistance juridique d'Axa qui me dit que je n'y ai pas droit.

Donc merci de me dire ce que je dois faire compte tenu de tous ces éléments. Je n'ai pas eu de réponse définitive de mon assurance pour savoir si elle couvre quelque chose (assistance juridique a minima) mais rien n'a été fait par courrier avec AR de mon côté compte tenu du 1er refus par téléphone le 11 mai.

Sincères salutations,
CL

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

3 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.