Bien surestimé dans une vente à réméré

Publié le Vu 3051 fois 1 Par Minot
05/11/2008 16:13

Bonjour,
En avril 2008, j'ai acquis un bien pour 160.000€ (174.000€ avec les frais) par l'intermédiaire d'une vente à réméré (le bien a été estimé en juillet 2007 à 185.000€ par les 5 agences immobiliéres sollicitées). Le vendeur restera occupant dans le bien (maximum 36 mois) jusqu'au 30.11.08 en paiement une indemnité d'occupation mensuelle. Le 09.10.08, le vendeur renonce à l'exercice du réméré et décide de quitter le bien au 30.11.08.
N'ayant pas l'intention d'habiter ce bien, je contacte les agences immobiliéres qui avait fait la 1ére estimation (estimation qui a servi à la détermination du prix de vente) et m'aperçois que le montant estimé du bien indiqué sur les mandats des agences en 2007 avait été surévalué à la demande du vendeur.
En résumé, le prix a été surestimé à la demande du vendeur et maintenant je me retrouve à vendre à perte (valeur estimé actuelle entre 150.000 et 160.000 net vendeur)
Ai-je une possibilité de remettre en cause le prix initial (ou la vente à réméré elle-même) en invoqué l'abus par surévaluation du bien ?
Merci pour vos réponses.

08/04/2009 17:33

Bonjour Monsieur,

Dans le cadre de votre aquisition à réméré (ou toute autre) vous pouvez engager la responsabilité du notaire si toutefois celui-ci aurait surestimé le prix de vente.

Concernant la collusion supposée entre le vendeur et les agences, si vous détenez des preuves probantes, un recours peut être possible avec l'aide d'un avocat. Mais cela rique d'être beaucoup moins aisé à réaliser.

Cordialement
L'équipe de credixis
http://www.credixis.fr

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BARRE

Droit civil & familial

1 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. GALLET

Droit civil & familial

8 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.