un renseignement deces a venir

Publié le Vu 909 fois 2 Par peggy
26/06/2009 17:17

bjr , je vous explique mon cas mon pere es en train de mourir d un cancer en phase terminal
son amie actuel veut un enterrement classe avec un cavot pour elle plus tard mais nous ne nous ne voulons pas lui payer son cavot a elle.papa qui la craignait lui donnait tout son salaire on ne sai pas se qu elle en a fait papa avait peur d etre mis a la porte donc il exectutais .
elle refuse de payer et a demander a ma mere de payer donc son ex femme
maman refuse se qui es normal
papa es endetter avec mes 2 soeur nous ne souhaitons pas payer ses credits
que devons nous faire nous sommes perdu
merci a l avance

30/06/2009 09:39

bonjour,

votre père est pacsé avec son amie?

D'autre part, vous n'êtes absolument pas obliger de lui payer son caveau.

En ce qui concerne les dettes si il y en a, vous pouvez refuser en vous rendant au tribunal de grande instance du lieu ou votre papa va décédé pour que votre demande soit prise en compte.

30/06/2009 10:59

Peggy,

pour ne pas avoir à régler les dettes de votre père :

renonciation à succession, par chacune des 3 sœurs.
(Au secrétariat du greffe du TGI du domicile du défunt,
mais uniquement après le décès).


Attention, après renonciation, les petits-enfants deviennent héritiers.
Il faut donc aussi faire le nécessaire pour les refus de succession
de vos éventuels enfants. (JdT en TI s'ils sont mineurs,
avant renonciation en TGI).


Vous devez toutes trois contribuer aux frais d'obsèques de votre père.

Mais vous êtes en droit de demander un devis "service minimum",
et de ne vous acquitter chacune que du 1/3 de ce devis.
Sa concubine paye le complément, si elle désire plus et mieux.

Voili-voilou.

Bonne journée.

Pierre

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.