Succession compliquer

Publié le Vu 156 fois 1 Par Remyus
22/12/2018 18:54

Bonjour,

Mon pere atteint de parkinson depuis plus de 15ans est proprietaire d'une maison où le cadet de 28ans (squate) sans le moindre respect envers mon pere .
Nous somme 4 freres, nous avons tous essayé de lui demander de faire un minimum pour entretenir notre pere mais rien y fait , il se fou de tout ....

Je precise aussi qu'au divorce de mes parents ,ils n'ont pas etait jusqu'au bout de la procedure et rien n'a etait fait pour le partage de la maison si j'ai bien compris (parce que la communication avec mon pere est tres compliquée de part sa maladie) .

Alors voila ,je suis inquiet de la tournure que tout cela va prendre au moment de la succession .
Nous sommes unanime sur le fait que le cadet puisse racheter la maison mais pas moyen de discuter sur ce sujet , pour lui, elle est déjà à lui .

On a peur qu'il squate tranquillement la maison après le décé de notre père .

-Y'a t'il une procedure a faire en amont?
-Sinon , quels seraits les procedures a effectuer apres?
-Et à propos de ma mère ,(avec laquelle seul le cadet s'entend) comme cela va se passer? Dernière modification : 22/12/2018

Superviseur

22/12/2018 19:40

Bonjour
Vos parents sont mariés.
Votre mère, si votre père disparaît avant elle, restera propriétaire de sa part des biens et fera le choix de la propriété de 25% pu de l'usufruit sur la part de feu son mari.
Si cette option, la plus courante, est retenue, les enfants seront uniquement nus-propriétaires de la succession.
La parole sera donc à votre mère, sauf si elle renonce à la succession.
Autant dire que vous n'avez pas la main.
__________________________
Bien a vous, à bientôt...
Altruisme, respect et humilité ne riment pas avec égocentrisme et agressivité.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. GALLET

Droit civil & familial

9 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.