Un testament olographe que le notaire tient secret !

Publié le 26/12/2020 Vu 777 fois 12 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

23/12/2020 17:18

Bonjour, (on dit "Bonjour" en arrivant sur ce forum)

Suite au décès d'une tante germaine, sans enfant, et après avoir convoqué à la succession ma mère, qui aurait été désignée par testament légataire universelle et, ce, à 3 reprises, lui demandant à chaque fois d'apporter des documents officiels, ce que ma mère a toujours fait. Le notaire ne donne depuis plus aucun signe de vie et ne daigne pas même répondre à nos courriers. Aussi, que faire pour avoir connaissance de ce testament et ainsi être en mesure de défendre nos droits et, ainsi donner de vérifier que les dernières volontés de ma tante germaine ont bien été respectées ?

Un grand Merci d'avance pour votre réponse. Dernière modification : 24/12/2020 - par Tisuisse Superviseur

23/12/2020 18:02

Bonjour,

Vous pourriez saisir la Chambre des Notaires...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

23/12/2020 18:22

Merci pour votre réponse.

Aussi, j'ai déjà saisi la chambre des notaires de Paris, laquelle s'est défaussée en invoquant l'article 23 de la Loi du 25 Ventôse an XI, laquelle sous sa plume : prévoirait que "les notaires ne pourraient délivrés une copie des actes qu'ils établissent qu'aux personnes intéressées ..." (sic)

Aussi, dans de telles conditions comment vérifier ce qu'à pu faire le notaire et ainsi faire valoir ses droits ?

Par ailleurs et dans ce contexte comment expliquer que ce notaire ait cru devoir convoquer ma mère à TROIS reprises en son étude, alors qu'elle était âgée de 83 ans et sans toute sa tête ?

Ceci est pour le moins très curieux, qu'en bien même si je n'imagine pas une seconde qu'il y ait pu avoir détournement d'héritage avec la complicité de la justice !

23/12/2020 18:48

Vous n'aviez pas signalé cette démarche mais la réponse semble quand même valable car je vois mal toute personne réclamer que lui soit communiquée un testament, sachant qu'un Notaire est un Officier Ministériel qui s'exposerait à une amende s'il ne respectait pas ce qui vous a été dit...

Si votre Mère "n'a pas toute sa tête", c'est un autre problème mais il semble qu'elle ait compris ce que l'on lui demandait et je pense que vous auriez pu l'assister...

Quand je parlais de saisir la Chambre des Notaires, c'était éventuellement pour accélérer la succession mais il faudrait que ce soit la personne concernée qui le fasse...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

23/12/2020 19:05

Oui, ainsi que me le préconisait un ami de la famille, ancien Magistrat, il ne reste plus qu'à saisir le Tribunal judiciaire pour obtenir communication de pièces et avoir le fin mot de cette mascarade !

Et, au besoin, eu égard aux circonstances pour le moins singulières de cette affaire, demander une expertise judiciaire de l'original du testament olographe.

Et, voire le pénal derrière ou concomitamment.

Merci.

23/12/2020 19:17


Oui, ainsi que me le préconisait un ami de la famille, ancien Magistrat, il ne reste plus qu'à saisir le Tribunal judiciaire pour obtenir communication de pièces et avoir le fin mot de cette mascarade !

Et, au besoin, eu égard aux circonstances pour le moins singulières de cette affaire, demander une expertise judiciaire de l'original du testament olographe.

Et, voire le pénal derrière ou concumittament.



Etonnant qu'un ancien Magistrat vous conseille, si j'ai bien compris, un dépôt de plainte sans preuve...

Mais si cette solution vous semble valable, je ne comprends pas votre interrogation :


Aussi, que faire pour avoir connaissance de ce testament et ainsi être en mesure de défendre nos droits et, ainsi donner de vérifier que les dernières volonté de ma tante germaine ont bien été respectées ?

__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

24/12/2020 13:08

Je vous réponds très brièvement à votre commentaire, car je n'imagine pas un seul instant que vous soyez sous allégeance des Notaires.

Que dire et que pensez d'un Notaire, qui fait déplacer à 4 reprises en son études une dame de 83 ans ? Qui, à chaque fois la fera parler, au prétexte de lui demander à chaque fois un papier ?

Puis, d'un seul coup et sans la moindre explication, ni aucune compassion, ne répondra JAMAIS à ses appels, mails et autres courriers envoyés à son Etude ????

Outre, un manque cruel d'humanité et de délicatesse, n'est-ce pas là une attitude pour la moins curieuse ? Ajouté aux justificatifs détenus par ma mère et le fait qu'aucune personne de la famille n'a, à notre connaissance, reçu aucun bien se rapportant à cette succession ? sic

A contrario, la seule chose que je regrette, c'est effectivement de ne pas avoir accompagné ma mère, et ce même si je crains que comme il l'a fait pour elle, il m'aurait aussi mené en bâteau.

Enfin, il est bien clair que si j'étais apparenté à un Premier Président de Cour d'Appel ou autre grands serviteurs de l'Etat, il est bien évident que ce genre de "professionnel" se serait comporté d'une autre manière et aurait, à minima, rendu compte de la bonne fin de cette affaire.

24/12/2020 13:33

Bonjour,

Donc votre mère se serait déplacée une QUATRIEME fois depuis hier à l'étude du Notaire...

Je n'ai rien à penser de vos allégations ridicules me concernant pas plus qu'au reste puisque vous tirez vous-même des conclusions comme quoi pour toutes les successions il faudrait être apparenté à un Premier Président de la Cour d'Appel ou autres grands serviteurs de l'Etat pour qu'elle se règle normalement ou du moins au rythme que vous voudriez...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

24/12/2020 16:10

Vous avez une manière d'allumer des contre feux pour éluder les FAITS et QUESTIONS qui DERANGENT ....

Bravo, cher Maître pour votre soif de Justice et d'équité !

Comme on dit, avec certaines "belles âmes" ... les "puissants" qui se cachent derrière un statut peuvent dormir tranquille, et ce quand bien même porteraenit-ils frontalement atteinte à l'ensemble de leur Profession et confrères ...

24/12/2020 16:21

Je vous laisse vous gargariser de vos élucubrations...

Fin du sujet pour ma part...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

25/12/2020 16:16

Bonsoir


Je vous laisse vous gargariser de vos élucubrations...


Drôle de manière de traiter les gens...

Saisir le tribunal est un bon conseil, dans le mesure où le notaire est tenu de lui adresser dans le mois qui suit son ouverture, une copie du testament au tribunal judiciaire du lieu d’ouverture de la succession, avec le procès verbal.
__________________________
Juste un peu de mon temps pour être utile...Quia si Errare humanum est, perseverare est malum.

25/12/2020 16:50

Bonjour,


Drôle de manière de traiter les gens...


Apportons de l'aide sans jugement ni morale...

__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

26/12/2020 15:33

Je vous remercie vraiment Marc pour votre pertinente réponse et surtout pour ne pas profiter d'une situation de souffrance pour jeter de l''huile sur le feu ....

Et ce contrairement à certains, qui parfois n'ont de cesse de malmener les plus faibles, qui ont à l'heure yeux l'indélicatesse de simplement solliciter un minimum de Justice et de délicatesse !

Merci encore et Joyeuses fêtes de Noël

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.