Récupération objet personnel.

Publié le 05/07/2012 Vu 1982 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

05/07/2012 14:08

Bonjour,

Tout d'abord je m'excuse si je fais un doublon mais je suis nouveau sur le forum. Ne trouvant pas de réponses sur internet et les démarches étant toujours très lente je me permets de poster ici en attente de réponses que j'espère positives.

Je vous expose donc la situation.

Je suis actuellement un jeune homme de 18ans et j'en profite pour vouloir accélérer les différentes démarche.

Ma mère s'est suicidé il y'a maintenant presque deux ans. Je suis sur du suicide car elle était dépressive et faisait des arrêts maladie souvent et le dernier avant sa mort remonté à plus de 6mois (elle l'était encore pendant son suicide). Quelques semaines avant, elle nous laissé sous-entendre son suicide en parlant de son grand-père qui avait fait la même chose et elle nous disait qu'on ne doit pas lui en vouloir => sous-entendu qu'on ne devait pas lui en vouloir. J'ai compris (j'avais 16 ans mais ça suffisait) mais pas ma soeur et mon frère (respectivement 12 et 08ans).

Le jour du "décès", lorsque les gendarmes étaient là, on a découvert un carnet avec un post-it (le carnet semblait-être un journal de bord et le post-it était à mon attention). Cependant les gendarmes l'ont pris sans nous laisser y jeter un coup d'oeil et le garde depuis bientot 2ans.

Comme dit ça fais déjà une demie année que j'ai dix-huit ans et je me lance dans les études mais il m'est bien difficile d'avancer et de me construire avec cette tache d'ombre. Ce carnet est la dernière chose qu'elle nous à laissé et j'ai peur de ne jamais le revoir.

Ma question est donc la suivante: Quelle procédure dois-je suivre pour être sur de le récupérer. Est-il possible de le récupérer ? Car cela pèse beaucoup en ce moment et à la veille de me lancer dans mes études supérieures, j'ai besoin de me soulager de ce poids (moi ainsi que ma famille).

ça peut paraître cru mais pour moi, on m'a volé une partie de moi-même. Des étrangers consultent les derniersmots de ma mère et moi un de ses proches, son fils n'y a même pas le droit. Je trouve ça inadmissible.

Voila je pense avoir tout dit et j'attends vos réponses avec envies qui j'espère m'enlèvera ce fardeau qui me traîne.

Cordialement,

Jeffrey

05/07/2012 16:32

Bonjour Jeffrey,
dans les enquêtes judiciaires, et pour un suicide il y a enquête bien entendu qui sert à déterminer si c'est réellement un suicide ou un meurtre déguisé par exemple. Donc cette enquête est secrète comme toutes les enquêtes et seul le procureur ou le juge peut vous donner l'accès aux documents ou objets saisis pour les besoins de l'enquête.
S'il n'y a eu aucun soucis et que le suicide est reconnu, le dossier a été clôturé au tribunal de grande instance de la circonscription territoriale ou a été découvert le corps de votre mère. Vous pouvez demander aujourd'hui à récupérer les biens saisis car vous êtes majeur. Il faut pour cela écrire une lettre à Monsieur le procureur de la République du tribunal de grande instance qui a traité l'affaire. Lui mettre les références que vous avez, date des faits, lieux, nom de la personne et éventuellement service de police ou de gendarmerie qui est venu et a ouvert l'enquête.
Vous aurez une réponse avec plus ou moins de délais bien entendu.
Bon courage à vous.
Cordialement

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis