Espace dit « non-habitable »

Publié le 05/06/2021 Vu 397 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

02/06/2021 09:02

Bonjour,

actuellement locataire d'un studio depuis Mai 2020, celui ci bénéficie d'une terrasse (initialement), qui a été transformé il y a 10 en en véranda. Celle-ci est dite non habitable. Je suis la seule de la résidence à en disposer une.



Depuis Novembre 2020, apparition de trace de moisissure/condensation sur les murs et le plafond de la véranda, qui grandit de jour en jour. (A savoir que la seule aération de mon studio se fait par le biais de cette véranda).



Décembre 2020, on m'annonce le passage d'un expert. Quel soulagement ! Mais en fait non, il s'agit du petit gars lambda d'une entreprise lambda et qui m'annonce un problème de ventilation, et me propose les solutions suivantes : laisser la véranda ouverte h24, installer une clim et/ou laisser brancher un ventilateur h24 pour "brasser de l'air".



Après une demande de l'assurance adverse, une recherche de fuite a été initiée début Mars 2021. Il y a bien un problème d'étanchéité situés sur le balcon supérieur de ma véranda. On croise les doigts, ça avance !

Après le retour sur la recherche de fuite (qui a ce jour devait rester ma seule initiative selon la convention IRSI), il se poserait potentiellement deux problèmes : une fuite d'eau et un problème d'aération ...

entre ces deux dates a été initié deux netoyages des murs et du plafond, rien y fait, cela revenait au bout d'une semaine.

Fin mai 2021, un expert (pas juridique) a été mandaté par mon assurance étant donné le manque de retour sur ce sinistre de la part de l'assurance adverse. Celui ci en conclue que cela est dû à un manque d'aération et que la fuite d'eau n'a fait qu'aggraver le problème initial. Bon, soit. J'ai connaissance de travaux de rénovation tantôt, alors pourquoi pas.
Lorsque j'ai évoqué mes recours possibles, il m'a dit que je n'en avais pas, la seule chose bénéfique à son passage serait qu'à mon départ, je ne verrais pas mon chèque de caution encaissé. WoW.. je suis restée sur le ... d'après lui, la propriétaire n'est pas dans l'obligation de faire les travaux car c'est une partie non habitable.
De plus, l'expert s'est questionné sur la validation par une assemblée générale de la création de cette véranda. Car je suis la seule ici à jouir d'une véranda, pourtant plus attractive qu'une terrasse classique.



Quels recours peuvent réellement être proposés ? Ma seule pièce à vivre donne sur une pièce moisie, l'odeur devient insupportable. Et dans tout ça je pâtis d'une situation déjà arrivée il y a 10 ans, pour qui personne de fait rien.



merci d'avance pour votre lecture

05/06/2021 18:50

Bonjour,


actuellement locataire d'un studio depuis Mai 2020, celui ci bénéficie d'une terrasse (initialement), qui a été transformé il y a 10 en en véranda. Celle-ci est dite non habitable. Je suis la seule de la résidence à en disposer une.

ET votre propriètaire que fait il?? car il a quand même une reponsabilité

Amicalement vôtre

suji KENZO

05/06/2021 21:12

Bonsoir
Contactez l'Anil ou l'Adil de votre secteur, ils sont d'un grand secours la plupart du temps.

https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/
__________________________
Juste un peu de mon temps pour être utile...Quia si Errare humanum est, perseverare est malum.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

3 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.