Non prélèvements, huissiers, plus d'assurance

Publié le 16/01/2014 Vu 3185 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

16/01/2014 07:15

Bonjour,

29 Mai 2013, mon père assure un véhicule afin que je puisse m'en servir occasionnellement sans qu'il n'y ait trop de frais à ma charge. Il a donc souscrit au contrat en passant par un courtier à Corbie mais je suis la personne qui règle tous les frais.

01 Juillet 2013, je fais un premier chèque pour le règlement des frais de courtage et les trois premiers mois d'assurance (mai, juin,juillet)

12 Août 2013, un premier prélèvement est effectué sur mon compte par la compagnie d'assurance Allianz.
Depuis, il n'y a plus eu aucun prélèvement, sans que je n'ai fait une quelconque opposition ou quoi que ce soit sur mon compte.
Mais je ne m'en suis rendu compte que depuis que cette semaine.

Mon père a reçu une lettre d'huissiers le 29/11/2013 concernant une assurance Gan pour non paiement et exige donc que l'on règle 202,86€. Ne comprenant pas, puisque nous n'avons pas d'assurance à proprement parlée chez GAN, il n'y a pas prêté attention pensant à un malentendu.
Mon père a tout de même contacté notre courtier a plusieurs reprises afin d'avoir des explications, il ne daignait pas répondre.

06 Décembre 2013, mon père lui envoie des photos du courrier qu'il a reçu, il n'y a toujours pas de réponse de sa part.

09 Janvier 2014, il reçoit de nouveau une lettre des huissiers et s'inquiète donc sérieusement de cette histoire. Il arrive ENFIN à joindre notre courtier et comprend que la Compagnie GAN ASSURANCES relevait en réalité de Allianz et donc que ces huissiers concernaient cette fameuse assurance automobile souscrite en mai 2013.

Or, aujourd'hui les huissiers de justice demandent de payer 203,83€ ET je ne sais pas à quoi correspond cette somme puisqu'ils demandent 202,86€ depuis le 29/11/2013 et que si c'était seulement vis à vis des prélèvements mensuels pour septembre, octobre, novembre, ça ne serait que de 75,90€.

Et d'après ce que j'ai compris par mon courtier, je vais devoir continuer à payer les mensualités de l'assurance alors que la voiture n'est apparemment plus assurée.

Le fait que les prélèvements n'aient pas eu lieu n'est en rien dû à une action de ma part concernant ces prélèvements, et nous n'avons jamais été appelé par le courtier ou l'assurance pour nous prévenir qu'il y avait eu un problème avec les prélèvements.

D'après mon courtier, il y aurait eu un problème avec les prélèvements parce que des papiers seraient arrivés trop tard. Or, j'ai envoyé en temps et en heure les papiers que me demandait mon courtier, papiers qu'ils devaient en partie envoyer à Allianz.

Donc, si je reconstitue correctement les fait, ce litige a lieu parce-que mon courtier n'a pas envoyé les papiers (probablement ceux pour le prélèvement) correctement puisque je faisais ABSOLUMENT TOUT passer par lui ? Dernière modification : 17/01/2014

16/01/2014 12:30

et si vous expliqué le problème à l'assurance, elle ne vous prose pas de solution?

16/01/2014 13:35

J'en ai parlé à mon courtier, la seule solution c'est que je paye les frais de recouvrement, que je règle les mensualités restantes de mon assurance et que je me réassure mais cette fois-ci ce sera pour plus du double du prix que je payais avant tout ca...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1434 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

403 avis

150 € Consulter