Refus prise en charge ITT prêt immobilier

Publié le 24/05/2022 Vu 1489 fois 8 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

23/05/2022 22:01

Bonjour,



Je viens vers vous car j'ai un soucis avec l'assurance de mon prêt immobilier qui refuse de prendre en charge mes mensualités alors que je paye cette assurance obligatoire tous les mois.



En résumé, je suis en arrêt maladie depuis le 31/08/2021, j'avais 90 jours de franchise (jusqu'au 29/11/21), j'ai donc déposé mon dossier de demande de prise en charge le 06/12/21.

Ils ont fait trainer les choses un maximum, avant de me convoquer chez un médecin expert (un retraité dans un cabinet glauque, il était complètement à la masse). Il a fallu 1 mois de plus pour avoir un rdv en Février.

Depuis je les relance toutes les semaines pour finalement envoyer un recommandé A/R auquel ils viennent de répondre aujourd'hui en disant que c'était refusé car d'après leur "médecin" j'étais apte à reprendre le travail dès le 27/11/21 (comme par magie 2 jours avant la fin de la franchise).

Je précise qu'à ce jour, la médecine du travail m'empêche de reprendre, mon médecin traitant ayant demandé un mi-temps thérapeutique fin Mars.



Mes questions sont les suivantes:

Comment un médecin expert à la solde de l'assureur peut il prévaloir sur la médecine du travail elle-même ?

Est on d'accord que c'est de l'escroquerie?

Quelles sont mes recours?



D'avance je vous remercie,

Superviseur

24/05/2022 07:41

Bonjour

Aucune escroquerie à rechercher ce sont les tours et détours de la mise en oeuvre d'une garantie (j'ai connu la même chose - 7 mois- pour un remboursement par la carte gold).

Avez vous déjà adressé un courrier de réclamation ou contestation ?

Si oui, je vous invite à contacter le médiateur de l'assurance.
__________________________
Culpabiliser l'auteur du sujet ou alimenter les joutes verbales est intolérable ici ! Aucun membre ne doit partir à cause de reponses hors-sujet ou de l'attitude de certains.

24/05/2022 10:45

Bonjour,



La réclamation vient de partir au courrier avec les éléments médicaux oui.

C'est normal qu'un médecin à la solde d'un assureur soit plus compétent que la médecine du travail et d'un rhumatologue hospitalier pour parler d'aptitude au travail?



Je n'attends pas la réponse de l'assureur à ma réclamation pour contacter le médiateur?



Cordialement,

Superviseur

24/05/2022 11:40


Je n'attends pas la réponse de l'assureur à ma réclamation pour contacter le médiateur?


J'ai cru comprendre que vous l'aviez ?


Auquel ils viennent de répondre aujourd'hui en disant que c'était refusé car d'après leur "médecin"


__________________________
Culpabiliser l'auteur du sujet ou alimenter les joutes verbales est intolérable ici ! Aucun membre ne doit partir à cause de reponses hors-sujet ou de l'attitude de certains.

24/05/2022 12:49

Bonjour,

Avant tout contentieux ,vous devez avoir recours aux moyens suivants:

1/Lettre AR de contestation auprès de votre assurance et demande de nomination d'un expert de votre assurance .Pas le médecin conseil,mais un expert indépendant.

2/En cas de réponse négative ,réclamation auprès du service réclamation de votre assurance

3/ Saisine du médiateur des assurance avec le rapport de l'expert

Si le médiateur répond par la négative ,demande de nomination d'un expert judiciaire auprès de tribunal judiciaire par assignation devant le référé avec demande d'avance de frais partagé.Avocat indispensable.

Si le désaccord subsiste ,assignation au fond.

Si vous avez une protectionjuridique cette dernière devrait pouvoir intervenir pour vous aider.

Je ne vous cache pas que la procèdure sera longue .

Cordialement

24/05/2022 15:15


J'ai cru comprendre que vous l'aviez ?




Oui j'ai le premier refus de ma demande de prise en charge mais je parlais de la réponse à ma contestation plutôt.

Superviseur

24/05/2022 15:22

Donc, il faut une contestation préalable à la saisine du médiateur.
__________________________
Culpabiliser l'auteur du sujet ou alimenter les joutes verbales est intolérable ici ! Aucun membre ne doit partir à cause de reponses hors-sujet ou de l'attitude de certains.

24/05/2022 15:27


Donc, il faut une contestation préalable à la saisine du médiateur.




Je ne suis pas sût de vous comprendre. Pour l'instant, ce que j'ai fait:

- J'ai reçu mon refus de prise en charge.

- Je viens d'envoyer une réclamation avec pièces justificatives



Si jamais ils refusaient, là je saisis le médiateur?

24/05/2022 15:40


Bonjour,

Avant tout contentieux ,vous devez avoir recours aux moyens suivants:

1/Lettre AR de contestation auprès de votre assurance et demande de nomination d'un expert de votre assurance .Pas le médecin conseil,mais un expert indépendant.

2/En cas de réponse négative ,réclamation auprès du service réclamation de votre assurance

3/ Saisine du médiateur des assurance avec le rapport de l'expert

Si le médiateur répond par la négative ,demande de nomination d'un expert judiciaire auprès de tribunal judiciaire par assignation devant le référé avec demande d'avance de frais partagé.Avocat indispensable.

Si le désaccord subsiste ,assignation au fond.

Si vous avez une protectionjuridique cette dernière devrait pouvoir intervenir pour vous aider.

Je ne vous cache pas que la procèdure sera longue .

Cordialement




Merci pour votre réponse qui m'amène d'autres questions, désolé...



Comment s'assurer que l'expert ne va pas être "à la solde" de l'assureur? Quelle est l'utilité?



Tout cela à l'air compliqué quand on y connait rien et surtout quand on est pas ou mal accompagné..

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1434 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

403 avis

150 € Consulter