expertise médicale suite accident de voiture

Publié le 11/09/2019 Vu 921 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

10/09/2019 20:49

Bonjour,

J'ai été victime d'un accident de la route non responsable le 3 décembre 2018. Je suis bénéficiaire de l'AAH et, au moment de l'accident, j'étais en soins depuis 2017 pour une névralgie cervico brachiale. Mon état s'est progressivement détérioré au cours des mois suivants.

Mon assurance a mis en place une expertise médicale le 30 juillet 2019. Mon Avocat qui m'accompagnait n'a rien fait, donc j'ai été lésé du fait d'un état antérieur et l'expert a conclu que il n'y avait aucun lien entre mon état et l'accident. Mais je ne suis pas consolidé puisque je me fais opérer fin septembre à Bordeaux. J'ai consulté un autre Avocat qui me conseille de demander une contre expertise. Mais en attendant j'ai payé des frais et je n'ai perçu aucune provision de la part de l'assurance. J'ai peur de perdre du temps. Pourquoi ne pas demander un référé pour des provisions ? Je ne sais plus vers qui me tourner. Pouvez vous me renseigner ?

Merci. Dernière modification : 11/09/2019 - par Tisuisse Superviseur

Modérateur

11/09/2019 06:36

bonjour

Sans mettre en doute les compétences juridiques de votre avocat, qui a droit d'assister à l'expertise médicale, il aurait été plus judicieux de se faire assister par un médecin expert indépendant; L'avocat est souvent indispensable pour établir votre réclamation corporelle après consolidation. Les assureurs ayant souvent tendance à proposer dans un premier temps une fourchette basse. De plus sans responsabilité aucune vous pouvez bénéficier de la Loi Badinter, favorable aux victimes.

Constiuez vous un bon dossier médical avec certificats médicaux réguliers d'arrêt d'activité jusque la date de consolidation pour l'expertise finale. Ce sera une bataille d'experts pour déterminer s'il y a vraiment corrélation entre votre état avant accident et votre état après consolidation.

Si oui, l'accident peut avoir causer une aggravation indemnisable.

Pour faire un référé en demande de provision il vous faudrait un rapport d'expert indépendant contestant le rapport de l'expert de votre assureur pour provoquer éventuellement une expertise judiciaiire qui prendra un certain temps avant décision du juge.

.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

8 avis