faire appel a la protection juridique

Publié le 03/12/2010 Vu 1428 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

03/12/2010 12:24

Bonjour,
mon véhicule a été endommager par un professionnel dans son garage ,(par choc avant ARRACHER) après trois passage en concession pour remise en l'état ,je sors avec mon véhicule mais je précise au concessionnaire que je trouve le par choc avant trop bas ,il me dit que l'expert a décider de le faire réparer et pas de le changer ,(ce que j'ai tout de suite contester et que pour moi il aurait fallu le changer ) moi je lui précise que je le trouve trop bas et que je ne suis pas d'accord sur la finalité?.Je part et je me stationne prêt d'un petit trottoir d'une hauteur de 10 cm, en repartant CRAC j'arrache légèrement le par choc je retourne en concession le montré et je lui dit bien que je n'avais jamais eu de souci avant l'incident et il me répond que là pour lui il ne peux plus rien faire et maintenant la seul chose serait de mettre un par choc neuf,donc je repars bredouille ;
Je me tourne vers la partie adverse et là l'expert sans avoir vu mon véhicule me propose un rendez-vous mais me parle d'une facture qui a déjà été régler et que il ne pourras pas aller dans mon sens , mais il ne veut pas m'envoyer balader et me propose de voir la voiture , je n'y suis pas aller. Je me rapproche de ma protection juridique qui m'envoi vers leurs cabinet pour m'expertiser hier soir le véhicule après plusieurs explications je lui dit que la troisième fois ou j'ai chercher chercher et accrocher j'ai bien préciser au responsable carrosserie que je n'était pas d'accord et que je le trouver trop bas mais les mêmes mots ressortent pour le responsable carrossier que pour lui il ne peux plus rien faire il y a eu le passage de l'expert et le paiement d'une facture et pour lui il faut remettre un par choc neuf.Le cabinet d'expertises va aller dans mon sens mais que va -t-il advenir de la suite des événements pour moi , car un par choc neuf c'est 1000 euros.Merci de votre réponse

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

3 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.