Indemnisation Catastrophe Naturelle

Publié le 27/03/2009 Vu 2774 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

27/03/2009 17:16

Bonjour,

J'ai été victime en 2005 d'une catastrophe naturelle : mouvement du sol argileux lié à la sécheresse occassionnant des désordres importants sur ma maison : fissures des murs et plafonds, carrelages fendus, etc..

Ma commune a été reconnue en catastrophe naturelle et la prise en charge est faite par l'assureur qui a envoyé un expert d'un Cabinet spécialisé, puis a fait effectuer une analyse du sol (géotechnique) puis envoyé des entreprises pour devis de travaux de confortement.

On ne me dit rien, ne m'explique rien et je n'arrive pas à obtenir ce rapport d'analyse du sol qui détermine toute la suite à donner à savoir quel genre de travaux est préconisé pour le confortement des sous-oeuvre. Malgré mes multiples demandes par téléphone et courrier je n'ai rien obtenu.

Mais je reçois aujourd'hui un courrier me présentant le devis d'une entreprise que le cabinet d'expertise me demande de lui retourner signée sous 15 jours faute de quoi il considére que je suis d'accord avec la somme globale de 34.000 euros pour une 1ere phase de travaux (avant travaux dits "d'embellissement"). Cependant cette 1ere phase parle de "vider la maison" pendant les travaux sans préciser combien de temps, ni QUI va vider ni OU je vais loger pendant ce temps. Ensuite ce devis ne prévoit qu'une moitié de la maison et le garage.

Comment puis-je signer dans ces conditions sans autre information ni précision ni sans etre sure que faire seulement la moitié de la maison n'entrainerait pas des problèmes graves plus tard. Dans le cas de réapparitions de fissures ultérieurement sur la partie non traitée, contre qui je me retourne ? L'assureur ? L'expert ? L'entreprise de confortement ? Je suppose que tout le monde se défilera.

Dans ces conditions, dois-je me faire assister d'un avocat plutot que d'un expert d'assuré (ils se connaissent tous et travaillent indiféremment pour les assurés ou assureurs). Combien peut couter une telle assistance ? Qui paye ? Puis-je obtenir le remboursement de ses frais auprès de mon assureur dans le cadre de la garantie défense et recours de la multirisque habitation qui couvre le sinistre ? J'aimerai que ce soit un avocat qui se charge d'obtenir ce rapport, de négocier avec l'assureur et, éventuellement avec l'entreprise. Merci de vos réponses. Dernière modification : 27/03/2009

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.