Comment faire valoir ses droits sur un compte titre lors d'une séparation

Publié le 25/08/2020 Vu 411 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/08/2020 13:52

Bonjour,



Avec mon conjoint (nous sommes pacsés et non mariés), nous avons ouvert différents comptes titres, PEA, assurance vie, cryptomonnaies etc afin de placer et faire fructifier notre patrimoine.

Tous les comptes sont ouverts au nom de mon conjoint mais tous les virements entrant sur ces comptes proviennent de notre compte bancaire commun. Les comptes PEA et Assurances vie ne peuvent pas être ouverts en compte joint et cela devenait ingérable et cher en frais d'ouvrir tous les comptes en double (un à mon nom et un autre à son nom pour chaque type de compte et double des frais pour chaque ordre placé).

Si un jour on venait à se séparer, arriverai-je à prouver que la moitié des capitaux m'appartiennent et arriverai-je à les récupérer?

Existe-t-il un document (type reconnaissance de dette) ou contrat quelconque qui stipule que tous les capitaux m'appartiennent de moitié?



Merci d'avance pour vos conseils.

25/08/2020 14:51

Bonjour,

Vous pouvez très bien établir une telle convention, devant notaire de préférence. A défaut, la preuve de la propriété commune serait très dificile à obtenir.

25/08/2020 14:55

Merci pour votre réponse Yukiko, je ne pensais pas qu'on pouvait faire ce genre de contrat/convention devant notaire, sachant que nous ne sommes pas mariés.

25/08/2020 15:02

Bonjour
Vous n'êtes pas sous un régime communautaire comme des époux.
Votre partenaire peut très bien revendiquer la possession de ce qui est à son nom. A vous de prouver le contraire.

25/08/2020 16:22

Si chacun a ses propres comptes il n'y a plus de problème.

Mais si, pour des raisons qui leur appartiennent, les deux partenaires préfèrent tout déposer sur un seul compte, Monsieur peut très bien reconnaître par écrit que la moitié de ce qui est déposé sur ses comptes appartient à Madame. Il y a certainement des précautions à prendre et peut-être un risque fiscal, mais, dans le principe, rien ne s'y oppose. Devant notaire, ce sera plus sûr.

Cela dit, je ne suis pas persuadé de l'intérêt de la chose. Deux PEA, ce n'est pas forcément plus compliqué ni plus coûteux à gérer qu'un seul. Il existe des intermédiaires en bourse qui ne font pas payer de droits de garde.

25/08/2020 17:19

Il est vrai que si c'est uniquement l'ouverture de deux PEA ce n'est pas trop gênant, bien que les frais soient quand même doublés puisque à chaque ordre d'achat et vente on payerait deux fois les frais.

Mais cela devient encore plus compliqué et surtout cher pour les actions US sur un compte titre ordinaire, entre les frais de bourse et les frais de conversion €/$.

Et le nombre de manipulation devient ingérable lorsque le volume d'ordres augmente.

A chaque fois qu'on voudrait acheter ou vendre un titre il faudrait faire l'opérationdeux fois. Et comme il serait impossible de le faire exactement au même moment, il y aurait forcément des différences de montant entre les comptes...

Nous avons un CTO, un PEA, une assurance vie et 4 comptes pour les crypto monnaies sans compter le compte de stockage et le compte de conversion pour récupérer en monnaie fiat, si on voulait en avoir un à chaque nom je vous laisse imaginer la complexité de la chose....surtout qu'il n'y a que mon conjoint qui s'occupe de tout ca.

Nous avons fait ce choix clairement par simplicité de gestion et réduction des frais.

C'est pourquoi je me renseigne ici pour savoir si il y a une solution pour me protéger au cas où le pire arriverait.

25/08/2020 17:32


C'est pourquoi je me renseigne ici pour savoir si il y a une solution pour me protéger au cas où le pire arriverait.


Il vous faut alors modifier votre convention de pacs en optant pour l'indivision, seule formule se rapprochant d'une communauté.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1026

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.