commande cuisine vente forcée

Publié le Vu 318 fois 0 Par Charlotte08
30/03/2019 08:18

Nous avons, en mars de cette année, fait le tour de bon nombre de cuisinistes car nous quittons les Hauts de France pour la Bretagne cet été. Nous devons refaire la cuisine de notre future acquisition, pour laquelle un compromis est signé mais pas encore l'acte définitif. Nous étions dans une zone commerciale du Nord et entrons chez un cuisiniste qui, d'après l'enseigne, propose des cuisines sur mesure. Après une hésitation,( nous ne disposons que de 10000 euros de budget total) nous rentrons dans cette boutique. Après avoir fait le tour du showroom dans lequel aucun prix n'était indiqué, nous nous sommes faits interceptés car un homme qui s'est d'abord présenté comme le concepteur du magasin et architecte de surcroit. Nous lui avons précisé que notre demande n'était pas pour la région mais il a insisté en nous disant que cela ne posait aucun souci.Il nous a proposé de nous faie un plan gratuit de notre future cuisine. Nous nous sommes retrouvés en quelques minutes, installés à son bureau puis les choses sont allées très vite...plan, ( de tête je précise car nous n'avons pas les côtes exactes),choix des meubles, couleur, de l'electroménager, plan de traval..Nous nous sommes dits que c'était pour un devis car les catalogues d'électroménager nous ont été présentés très rapidement avec pour simple consigne de " choisir ce qui nous plait" mais sans explication précise sur la fonctionnalité de ce que nous "aimions"! puis au bout de trois heures ( eh oui , arrivés à 15h nous sommes ressortis vers 19h) il se présente avec un "bon de commande" correspondant à notre budget ( miracle),, une case cochée par ses soins " comptant' sans même nous demander comment nous financerions ce projet , ni même si nous en avions la possibilité!! et avec un tarif défiant toute concurrence pour l'électroménager choisi...500 euros. Il demande un accompte d'abord élevé ( 4000 euros). Nous lui rétorquons que bien évidemment nous n'avons pas cette somme et on finit par lui faire un chèque de 484 euros. Au retour l'impression de s'être fait pressés comme des citrons et des questions et des doutes qui nous viennet à l'esprit. Nous avons regardé sur Internet et rien n'apparait sur cette société ou boutique. Depuis nous y sommes retournés la semaine suivant notre " commande" pour avoir quelques explications et " miracle" notre " architecte " était encore là et s'avère être le commercial. Il nous répond brièvement qu'il n'a pas trop de temps à nous accorder car il est " malade" et vient déposer son arrêt de travail à son patron sauf qu'il prend tout de même le temps de nous recevoir. Nous demandons des explications sur certaines questions laissées sans reponse, il nous rassure ou nous " embobine "une fois de plus et nous lui donnons les plans de la maion de Bretagne. Sauf que ces plans sont des plans généraux d'une habitation construite en 1976, qu'il ya eu des modifications depuis mais que nous ne pouvons rien donner d'autre car pas sur place et pas de plan précis. Après un baratin de quelques minutes, il nous promet de nous adresser les plans en "3D" une semaine plus tard.

Aujourd'hui, près d'un moi après nous n'avons reçu aucun plan correct, tout juste un somple croquis envoyé à la hâte par ordinateur.Après plusieurs mails , la personne chargée de faire les plans ne nous répond que par téléphone en nous disant qu 'elle s'occupe de nous en priorité mais nous ne voyons rien venir.

Aussi nous avons spécifié à cette société que nous ne débousserions pas un centmes de plus si nous ne recevons pas un contrat correct, des plans dans les délais. Aujoud'hui c'est le " statu quo" et souhaitons cesser tout contact avec eux et aimerions demander la restitutionde l'accompte versé de 484 euros.Quelles sont les démarches à suivre? Je précise bien "accompte "et non "arrhes" , quant au cuisiniste il n'a jamais proposé de devis préalable ni même métré ses plans.

Dans l'attente de votre réponse

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. DEVYNCK

Droit de la conso.

6 avis

Me. Seignalet

Droit de la conso.

6 avis

Bénéficiez de 20min de consultation offerte avec un avocat. En profiter
Nouveau sur Légavox.fr

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.