dette de creditcontacté en 1989

Publié le 17/03/2011 Vu 1391 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

16/03/2011 01:20

bonjour

un huissier me contacte pour me réclamé une dette de 1.500e fait en 1989 envers une maison de crédit-y at'il prescription quelle démarche doit-je faire je suis retraité avec un salaire mensuelle de 530 e mensuelle et sur cette somme je dois soustraire 50e pour les impôts sur une dette antérieure merci de me répondre cordialement

16/03/2011 17:24

Demandez copie du titre exécutoire à l'huissier.
Sans ce titre exécutoire, la dette est prescrite.

Est-ce un courrier d'huissier que vous avez reçu (et ou se trouve son cabinet par rapport à votre adresse) ou une visite d'huissier ?
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

17/03/2011 08:53

bonjour Laure

une lettre non recommandé et il demeure a 35km environ de chez moi j'habite Marseille et leur cabinet est a berre l'etang

17/03/2011 09:06

Envoyez lui très rapidement un courrier recommandé AR pour demander copie du titre exécutoire.
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

17/03/2011 09:19

bien je le fait de suite le courrier(ar )et après je fait quoi ??? s.v.p. expliqué moi car vous l'avez sans doute compris je suis nul en matière juridique merci d'avance

17/03/2011 13:01

Si l'huissier vous envoie copie du tite exécutoire, vous devrez régler votre dette (vous essaierez d'obtenir un échéancier).

Si l'huissier ne vous envoie pas copie du titre exécutoire, c'st qu'il ne l'a pas et ne peut donc rien contre vous.

Si vous n'avez aucune réponse suite à ce courrier recommandé AR (n'entrez surtout pas dans les détails, vous demandez simplement la copie du TE)vous ne rappelez pas, il y a de fortes chances que le l'huissier ne soit pas en possession du TE)
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.