Litige Dell : leasing forcé

Publié le 26/11/2015 Vu 829 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/11/2015 14:00

Bonjour à tous,

Nous sommes une toute petite société informatique de deux personnes et avons un litige suite à l'achat d'un PC Dell en mars 2010. Voici le problème.

Nous avons souhaité payer cette machine à crédit (ce que nous avions fait sans soucis précédemment pour une autre machine Dell). Une solution de crédit nous a été proposée et nous l'avons acceptée suite à un échange de mail (que j'ai conservés) avec le service commercial Dell. Nous demandions un crédit classique. Or c'est un contrat de leasing qui nous a été soumis.
Quelques précisions s'imposent ici :
1) Le financeur n'était pas "Dell Computers" mais "Dell Financial Service", devenu aujourd'hui "GE Capital Finance", soit une entité indépendante du groupe Dell.
2) Le contrat en question porte très clairement en titre la mention "Location opérationnelle".
3) La page des condition particulière ne mentionne que le montant et le nombre de loyers (le terme "loyer" est bien celui utilisé) mais ne dit rien sur la période qui commence au terme du dernier loyer (ces conditions figurent dans les conditions générale en caractère 6 et que bien sûr… nous n'avions pas lu… ok, d'accord).
4) A aucun moment lors de nos échanges oraux ou écrits (encore une fois j'ai conservé les mails) nous n'avons demandé un leasing. Il ne nous a pas d'avantage été proposé, sauf implicitement avec le contrat.

Bref, nous avons souscrit un contrat de leasing pensant souscrire un crédit classique. Nous ne nous sommes aperçu de notre erreur (et de ce qui nous semble être une arnaque) que longtemps après le dernier loyer en constatant que des prélèvements étaient toujours effectués. Nous avons à ce jours déjà payé… 3 fois le prix de la machine.

Nous avons joint à la fois Dell et GE Capital pour tenter de résoudre ce problème à l'amiable. GE Capital nous propose de verser encore au pot pour clore le dossier en nous consentant gracieusement une petite remise.
Dell de son côté fait le mort. Nous avons eu à plusieurs reprises plusieurs de leurs conseillers, dont la vendeuse de l'époque, mais alors qu'ils s'engagent systématiquement à étudier les solutions envisageable et à nous rappeler, nous restons systématiquement sans nouvelle jusqu'à nos relances. Cette situation dure depuis le mois d'août.
Nous avons fini par faire opposition sur les versements et le ton monte avec GE Capital.

Nous sommes bien conscient d'avoir notre part de responsabilité en ayant manqué de vigilance lors de la signature du contrat. Il nous semble néanmoins que le procédé relève de l'arnaque (si c'est volontaire ou de l'erreur dans le meilleur des cas).

Ma question est donc la suivante. Pensez-vous que :
• C'est pour notre pomme, nous n'avions qu'à faire attention ?
• Ou bien que l'on peut plaider quelque chose ?


D'avance merci.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

57 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.