Prèlèvement après solde de tout compte d'un contrat

Publié le Vu 1638 fois 2 Par ysca
23/04/2009 22:46

Bonjour,
J'avais un prêt de 10000 € sur 48 mois dans une societe de crédit. Ce prêt avait été contracté en septembre 2008.
J'ai toujours réglé mes mensualités. J'ai fait un règlement par anticipation le 9 mars après avoir demandé par téléphone le solde de mon prêt qqi s'élevait à 1 393,60 €.
naturellement le chèque n'a été débité que le 25 mars ce qui peut exliquer le prélèvement du 6 avril d'un montant de 240,61 €. Cependant , je sais très bien que le délai pour les prélèvements est au maximun d'une semaine et je suis très large car je le fais moi même chez mon employeur.
lorque j'ai téléphoné on m'a répondu que le chèque était sur un compte d'attente et que le nécessaire allait être fait pour créditer mon compte. le compte a bien été soldé le soir même j'ai pu le vérifier sur le site de la societe de crédit mais je n'ai toujours pas eu le remboursement de 240,91 €.
De plus j'avais un prêt revolving que j'ai remboursé le 6 mars et qui a été débité le 23. Ce qui leur a permis de me retirer 6,75 € le mois suivant.
Alors que puis je faire pour me faire rembourser car j'ai l'mpression que je n'arriverai jamais à récupérer mon argent et je n'ai pas des revenus suffisants pour les attaquer car je sais bien que je ne suis pas la seule à subir ce genre d'abus.
Merci de me donner quelques renseignements.
ysca Dernière modification : 23/04/2009

24/04/2009 08:12

bonjour, prenez contact avec l'association fançaise des usagers de banque (AFUB) à paris, ils vous aideront, courage à vous, cdt
__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

24/04/2009 12:08

Bonjour,
Merci de votre réponse, j'essaie de contacter l'association et je vous tiens au courant de l'évolution de la situation
ysca

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. DEVYNCK

Droit de la conso.

7 avis

Me. Seignalet

Droit de la conso.

9 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.