paiement mais pas de facture = acceptation ; abus de faiblesse

Publié le 22/06/2010 Vu 1692 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/06/2010 22:53

J'ai eu affaire à un déménageur professionnel, appelé dans l'urgence (= pas de devis) et qui m'a abîmé un meuble de valeur lors du transport. Ce professionnel ne m'a pas établi à ce jour de facture, mais a néanmoins encaissé un chèque correspondant à une partie du paiement (la plus grande fraction ayant été effectuée comptant, qui plus est AVANT livraison [dans le camion...]).

1/ Ai-je juridiquement des chances de lui imputer les frais de restauration dudit meuble ? Ne pourrait-on pas m'opposer que le paiement vaut comme une validation de bonne fin de ma part ? Devrais-je alors peut-être, dans une hypothèse contentieuse, taire l'intégralité du versement ?

2/ Sachant que je peux prouver l'urgence (l'utilitaire réservé depuis 1 mois m'a claqué entre les doigts le jour même en raison d'un "rejet de mon dossier", mon banquier et l'agence de location se renvoyant respectivement la balle...), ceci ne suffit-il pas à caractériser l'abus de faiblesse ?

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.