Probleme vente vehicule acompte

Publié le Vu 1102 fois 0 Par drag06
28/10/2009 10:02

Bonjour,
Je vous fait par de mon problème..
J'ai mis une annonce sur internet pour un combi volkswagen que je vend..

Un acheteur a voulul le prendre donc je lui est donner un dossier photo de 40 photos, il a eu tous les détails..

Il m'envoi un courrier ainsi qu'un cheque d'un montant de 2000euro comme accompte, dans sa lettre il stipule bien que le cheque de 2000euro est un accompte et que le reste du montant de la somme soit 3700€ sera donner quand on se verrai pour l'echange du véhicule.

Entre temps ce monsieur a décidé de mettre fin a la vente, en inventant différent pretexte que la carte grise n'était pas a mon nom , que le controle technique n'était pas roulant, que dans mon annonce j'indiqué qu'il n'y avait pas de rouille sur le combi et que le controle technique indique qu'il y en a un endroit (normal c'est un véhicule de 1976 )

Hors je peut démontré que la carte grise est a mon nom , que le controle technique est roulant et a moins de 6 mois..

Il a lancé une procédure avec une avocate (une amie avocate) qui m'a donc fait parvenir un mail en me disant de rendre les 2000euro que j'avais 8 jours pour les rendres..
Au palais de justice on m'a dit que ca ne server a rien ce qu'elle a fait qu'elle n'avait aps le droit de me mettre en demeure.

Maintenant je veux savoir ce que je doit faire?

Je comptait envoyer une lettre recommander a ce monsieur
En lui donnant la photocopie de la carte grise a mon nom
Photocopie du controle technique moins de 6 mois
Photocopie de sa lettre manuscrite qui me dit bien le descriptif du véhicule
et une lettre en lui mettant qu'il a 8 jours pour me régler le reste de la somme sinon son accompte serait perdu..

Dites moi que faire ?

Par avance merci

Thibault

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ferlan

Droit de la conso.

25 avis

Me. DEVYNCK

Droit de la conso.

8 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.