FDJ a obligé la vente d'un jeu "my million" lors achat EUROMILLIO

Publié le 10/02/2019 Vu 1849 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

14/09/2016 09:21

La FDJ a déjà abusé avec un délit de vente subordonnée ou liée, qui consiste à vous faire jouer à My Million (loterie simple) -qui n'a rien à voir avec Euromillions jeu dans lequel c'est vous qui définissez vos chiffres !

Comme si votre épicier vous obligeait d'acheter un kg de sucre avec votre paquet de café (sous prétexte que ça va bien ensemble.)

Bilan de l'infraction 25 % d'augmentation du prix d' EUROMILLIONS que je joue habituellement pour m'imposer l'achat d'une loterie qui n'a rien à voir.

L'INFRACTION EST CARACTERISEE. Que font la DDCCRF et les associations de consommateurs ?

14/09/2016 10:31

vous avez raison !! ils auraient du augmenter leur prix sans rien proposer de plus !?

14/09/2016 12:41

L'infraction tient au fait que l'on nous vend de force un jeu que nous ne désirons pas.
Résumons : vous allez chez votre épicier acheter un paquet de café que vous payez habituellement 10 €....et votre épicier vous le vend maintenant 12.50€ en vous disant que vous aurez 1 kg de sucre en plus....alors que vous ne consommez pas de sucre !
Si ce n'est pas une infraction....c'est quoi ?

14/09/2016 12:42

"Si ce n'est pas une infraction....c'est quoi ?"

Pour vous répondre : ce n'est pas une infraction. Votre épicier est libre d'augmenter le prix du paquet de café s'il le souhaite.

14/09/2016 12:46

Sauf que là il effectue une vente forcée. C'est interdit, je vais monter au créneau pour tenter d'obtenir une réponse ....qui ne soit pas issue de la FDJ.
Merci quand même d'avoir lu...

14/09/2016 12:48

Les primes

Une prime est un produit, un bien ou un service, remis gratuitement à l'occasion de l’achat d’un produit ou d’une prestation de service.

La vente avec prime est interdite lorsqu’elle constitue une pratique commerciale déloyale au sens de l’article L.120-1 du Code de la consommation.

14/09/2016 13:31

Je doute de la compétences ...et de la formation de SLEEPER et de GRENOUILLE !

10/02/2019 12:58

Bonjour Mr Crépon,

Il est plus aisé de parler de cette nouvelle règlementation alors que quelques années se sont écoulées. En effet, le jeu My Million a été inclus légèrement avant l'ensemble du reste de la communauté européenne EuroMillions qui maintenant possède également sa propre tombola dans la droite lignée du jeu My Million.

L'augmentation du prix de la grille que vous indiqué était donc globale puisque de 2€, le montant conservé pour l'EuroMillions est de 2,20€, soit une hausse nette de 0,20€. Il ne reste donc "que" 0,30€ de cette somme allouée au jeu My Million qui n'a JAMAIS été une option et qui par conséquent n'entre pas en législation comme une vente forcée.

Si l'option Joker+, à 1€, avait été implémenté dans une prise de jeu EuroMillions et que cette même grille aurait été augmentée de 1€, alors nous aurions pu parler de vente forcée et abusive d'un produit déjà existant.

Dans le cas de My Million, le jeu, nouveau, a été inclus à une nouvelle version de l'EuroMillions, pour l'enrichir en couvrant ainsi à minima la hausse "naturelle" de cette loterie européenne.

Pour allez plus loin sur le sujet :

- Dossier complet sur la nouvelle formule EuroMillions sur Tirage-Gagnant.com

- Etude Opinion Way lors du lancement du jeu My Million

Nicolas Robineau, journaliste spécialisé en droit des jeux de hasard - Blog Légal et Jeux

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1434 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

403 avis

150 € Consulter