Plus de fiches de paye

Publié le 01/07/2020 Vu 192 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

01/07/2020 09:43

Bonjour.

Depuis le début du confinement mon employeur ne me délivre plus de fiche de paye.

Je lui ai demandé de vive voix en reprennant le travail il y a 3 semaines.

Étant dans la foulée de nouveau en chômage partiel je lui ai envoyé un mail la semaine dernière.



Je ne ai toujours rien et n ai même pas eu une réponse en retour de mail.

Je ne peux ni faire de demande de pour la aide covid, ni percevoir les aides CAF, ni même faire repousser les échéances de prêt étant donné que pour tout cela on me demande mes fiches de paye.

Donc en plus de la baisse de salaire lié au chômage partiel, je perd en plus toutes les aides qui pourraient M aider à combler cette dernière.

Je suis dans l entreprise depuis moins d un an et j ai peur qu'en insistant trop s'il y a licenciement économique je risque de perdre ma place

Que puis je faire sans passer par le Prudhomme afin de récupérer ce qui est tout de même une obligation?

Merci d avance

Cordialement

01/07/2020 15:45

Bonjour,

Ce sujet devrait être en Droit du Travail...

Vous parlez d'une baisse de salaire cela devrait vouloir dire que vous en recevez le paiement sans la délivrance des fiches de paie...

Vous pourriez cette fois envoyer une lettre recommandée avec AR de mise en demeure mais sans saisir le Conseil de Prud'Hommes vous n'avez aucun moyen juridique de les obtenir...

On pourrait s'interroger pour savoir si cela ne dissimule pas une fraude à l'activité partielle (chômage partiel)...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.