Problèmes de voisinage

Publié le 04/03/2021 Vu 402 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

04/03/2021 03:17

Bonjour,

Je vie dans une copropriété où je loue directement de particulier à particulier, mais il y a environ un logement par étage qui est loué par une régie sociale.

Depuis l'emménagement de mes voisins vers Novembre 2020 dans l'un de ces logements, mon quotidien s'est dégradé.

Je vous informe des faits depuis leur arrivée.

Dégradations

Le couloir a été abîmé lors de leur emménagement et le crépit extérieur également lors de l'installation de leur brise-vue.

Mon propriétaire a déjà pris des photos pour les faire remonter à leur régie donc le problème devrait être réglé.

Néanmoins, le brise-vue a abîmé des arbustes plantées par le propriétaire qui sont à ma charge d’être correctement entretenus.

Stationnement abusif

Ma place de parking handicapé privée louée dans le bail a été occupée de manière abusive malgré relances de déplacer la voiture.

Cela a été refusé jusqu'à l'intervention du propriétaire qui a ordonné de déplacer la voiture maintenant ou qu'il contacterait la police (alors qu'en réalité il faut faire une mise en demeure et attendre).

Le locataire nous a injurié de "bande de toutous" car nous étions plusieurs et d'autres noms d'oiseaux.

Il nous a menacé de porter plainte si je me gare sur ma place car je ne possède pas la carte (alors que lui en aurait une fausse...).

Il continue malgré tout avec sa femme de se garer sur le trottoir publique ou des places non attitrées et toujours non louées...

Le Conseil Syndical et le Syndic se sont vus dans l'obligation de rappeler ces règles mais il y a toujours des dérives, et nous n'avons pas de police nationale qui circule pour les trottoirs publiques.

Tapage diurne, nocturne et mauvaises odeurs

L'enfant joue dans le couloir des parties communes sous prétexte "que c'est à tout le monde" et devant mon palier s'amuse avec ma sonnette.

Il y a fréquemment des disputes bruyantes entre le mari et la femme de jour comme de
nuit.

Cela dure trop peu de temps pour le faire constater par la police, mais c'est régulier.

Je suis importuné à de multiples reprises pour tout et n'importe quoi comme si j'étais le responsable de la copropriété : problème d'eau chaude qui est individuelle, dérangé pour signaler que le chat circule sur ma terrasse qui est voisine également, etc...

Je suis toujours harcelé par la sonnette malgré une affiche de ne plus sonner ni frapper sauf urgences et livraisons et une lettre remise dans la boîte aux lettres pour les points susmentionnés.

La voisine ouvre régulièrement la porte pendant qu'elle cuisine avec des odeurs nauséabondes de friture qui se propagent dans tout le rez-de-chaussée.

Menaces et agression

Le voisin a menacé mon animal domestique (chien) une fois le brise-vue non conforme retirée à la demande de l'AG ce qui m'a obligé à le faire garder ailleurs que chez moi.

Le même soir, il m'a agressé physiquement sans coups et blessures mais par bousculement et agrippement en faisant tomber sa propre femme et son propre enfant en me menaçant de mort "tu es un homme mort" avec injure homophobe "sale pé**".

Depuis cet évènement mon entourage et moi-même avons été choqué et je vie à côté d'un voisin que je présume innocemment sous l'emprise de l'alcool capable de réitérer injures, menaces et agressions.

La gendarmerie qui est intervenue ne voit pas l'intérêt de porter plainte et moi non plus car ce sera une version contre une autre, du temps, de l'argent et de l'énergie gaspillée.

Ils m'ont néanmoins conseillé de m'orienter vers mon propriétaire qui me conseille d'en parler aux autres voisins, et également à un conciliateur de justice très rarement disponible, alors que mon voisin contrairement à sa femme ne cherche pas la médiation, il cherche à se faire passer pour la victime (raison pour laquelle je n'ai porté aucun coup).

Bref, je ne sais plus à qui m'adresser et je n'ai pas envie de déranger la justice
jusqu'à ce qu'une menace soit mise à exécution. Dernière modification : 04/03/2021 - par Cheesecake

04/03/2021 12:01

Bonjour Cheesecake

Il existe des associations agréées censées défendre les locataires. Le recours à ces associatons peut être d'autant plus intéressant qu'elles siègent parfois dans diverses institutions, ce qui les amène à côtoyer les élus locaux et à avoir un léger poids vis-à-vis d'eux.

Je ne fais pas forcément de pub que pour l'association agréée à laquelle j'appartiens (la CGL), d'autant qu'il vous faudra bien vérifier la disponibilité et la présence des animateurs locaux de chaque association sur le terrain.

Vous pouvez donc aussi vous renseigner auprès de l'AFOC, de la CLCV, de la CNL et de la CSF.

Avant d'adhérer, vous devez avoir un bon contact avec l'animateur local qui, souvent, donne des permanences gratuites, même si les circonstances actuelles rendent cela difficile en présence physique. Vous pouvez solliciter une visioconférence. A la CGL, sur certains territoires (notamment dans l'ouest), nous l'accepterions sans doute. Ailleurs, à vous de voir...

Bon courage et bonne continuation.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.