Question sur une affaire de harcelement moral et diffamation

Publié le 04/06/2015 Vu 801 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

04/06/2015 02:33

Je suis avec un homme qui est citoyen américain et irlandais, j'ai découvert que mes parents le diffamais pendant que nous habitions en Espagne et où nous avons eu plusieurs enfants, il ont parlé à nos voisins notre agence immobilière, lieu de travail, collègues, et ils leurs donné l'impression que mes parent devaient nous aider financièrement pour pouvoir vivre, ou que mon concubin était juste américain qui vivait avec un visa expiré en Europe et n'était pas marié avec moi car il a peur d'avoir un passé judiciaire qu'il le rattraperait si il se marrait avec moi.

Mon concubin a dit à mes parents que la raison pour laquelle on ne se marrié pas, était parce que en Irlande une parti de sa famille ne voulait pas qu'il hérite d'un parti d'un héritage et au fur à mesure qu'il le découvrait, en parlant à d'ancienne amie qui connaissait sa famille que deux de ses frère et soeur le diffamer dans le passé pour pas qu'il se mari deux fois, et le temps ue ces femmes s'en aperçoivent leur famille ne voulait plus rien à faire avec lui, donc mon concubin suspectait mes parents de faire la même chose que ces frères et soeur, mais il ne nous voulait pas ensemble pour des raisons religieuse. Mais à chaque fois que je leur demandait ils le niaient et me donné l'impression qu'ils se setaient insulté que je pense qu'ils puisse faire ça. Mais un jour ils ne pouvaient le nier car l'agence immobilière à demandé à mon concubin à propos de son passeport américain et identité, comme si il avait une fausse identité.

Quand j'ai demandé à mes parents ils m'ont dit q'ils ont parlé à l'agence car ils pensaient acheter un appartement près de chez nous pour habiter près de nous .

Mais ils étaient frustré car les prix étaient trop cher et ont changé d'avis. Ils ont proposé que nous déménageons près de chez eux en France, ils avaient compris que mon concubin devrait quitter son travail et que cette propriété serait pour que personne ne stresse à cause de l'argent, mais après que l'ont aménage dans cette propriété en France vers 2010 nous avons découvert que mes parents diffamaient mon mari à tout leur entourage ils donnaient l'impression qu'ils m'avaient installé dans une propriété moi et les enfants seule, et que mon mari n'était pas le bienvenu dans la propriété qu'il n'avait jamais travaillé et ne faisait rien pour nos enfants.

Et un après-midi la maison à brulée, nous avons vu mon père proposé a un expert en assurance de comment se débarrassé de mon concubin, mon père a commencé une dispute avec lui disant qu'il n'avait jamais travaillé pour tout ce qu'il avait dans la maison, et il a montré des transfert banquaire qu'il m'avait envoyé à moi en Espagne, qui était de l'argent pour payé l'école des enfants mais il donné l'impression que c'était pour nous aider financièrement, mon concubin a accusé mon père de mentir mais mon père lui a offert de l'argent pour qu'il parte puis l'expert que mon père avait suggestait à mon concubin que c'était mieux qu'il parte car il connais un juge aux affaire familiale et un procureur et mes parents peuvent mentir et dirent qu'ils n'ont as accès à leur petits enfants, puis mon concubin a partager toutes ces information à un avocat qui parle anglais, l'avocat nous a comprit que nous avions un accord verbal comme quoi nous pouvions vivre dans cette propriété autant que nous voulions, et que mon concubin avait l'impression que la maison serait à mon nom ce qui n'était pas le cas.

Et comme mes parent était propriétaire nous avions droit à un expert en tant que locataire et que nous n'aurions pas dû être obligé de partir donc elle nous a proposé une médiation. notre expert nous a dit que les dommages s'élevé à 40 000€ et durant la médiation mes parents ont admis vouloir interféré dans notre relation depuis 2001 mais ne me l'avait jamais dit pour cause de religion et le reste à propos de l'argent était de la diffamation.

Et ce qu'il avait fait n'avait pas d'importance mais ils avaient le droit de voir les petits enfants, et nous avons découvert qu'ils avaient tapé nos enfants et qu'on leur a dit que leur père ne faisait rien pour eux. La médiations n'a pas continué ils ont refusé de nous voir mais dise qu'ils ne peuvent pas voir les enfants. Le médiateur leur a proposé d'arrêter la diffamation et de se revoir dans quelques mois, mais au lieu de ça mes parent ont contacté les membres de sa familles dont ils savaient qu'ils le trompaient sur un héritage. Et quand je leur ai dit que nous avions enregistrer ces médiations et proposé d'arreté cette attitude ou nous demménagerons, ils ont fait une plainte pour droit de visite des petits enfants.

Dans les papiers pour la justice ils ont répété les même diffamations , l'argent ect... Plus tard il y a une psychologue qui est vennu chez nous et elle a complètement menti pour les défendre, elle a dépeint mon concubin comme quelqu'un qui manipule tout les enfants et comme si il était un musulman qui prétend être juif, son rapport dit que mes parent dise que nous nous sommes converti à l'islam en 2003 et maintenant nous disons être juifs. Ce qui nous a fait réalisé que ceci aisait parti de la diffamation de mes parents et mon concubin pense que ces mon cousin qui travaille pour la police qui les a conseillé de faire ça.

Et la psychologue a noté les numéros de son passeport irlandais et américains et a demandé au juge pour enfant de gardé les enfants dans le territoire, et tout les avocats nous disent de sortir du territoire sans rien dire parceque le juge a ses propre en queteur qui sont du coté des grand parents et même avec toutes les preuves email enregistrement, la police ne prends notre plainte cela fait 7 fois.

Et nos avons même trouvé une voisine dans notre appartement , nous lui avons fait écrire une attestations comme quoi nous étions diffamé jusqu'a la mairie par mes parents.
Maintenant mes parents m'ont diffamer comme une femme abusé dans le denni de l'être et qui a besoin d'aide psychologique.
J 'ai finalement reussi à faire enregistrer une plainte au centre ville et il ne voulaient pas mentionné le problème de religion et ont éviter beaucoup de détail qui mettait en cause la culpabilité de mes parents.
Nous avons perdu tout cet argent et mon mari allait à pole emploi et au lieu d'aider mon mari le référant lui disait qu'il n'y avait pas de travail qu'il devait partir.
Et il a recement photocopié des documents de rapport d'enquête sociale et maintenant nous pensons qu'il était aussi impliqué dans la diffamation de mon concubin.
maintenant nous avons peur que si nous partons ils vont dire que nous nous sentons coupable et si on reste ils vont continué a nous harceler, caril est clair qu'ils ne sont pas intéressé aux enfants mais plus a nous séparer.
Maintenant le juge va décidé en juillet le droit de visite .

Que pouvons nous faire? Dernière modification : 04/06/2015

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.