AU SECOURS, PLUS D'ISSUE VISIBLE

Publié le 26/03/2010 Vu 1130 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/03/2010 15:22

Bonjour,

Voilà, mon problème est assez compliquer à exposer mais avec un caractère d'urgence. Je vous prierai donc d'en excuser l'éventuelle longueur.

Je suis Divorcé de deux mariages et père de Deux enfants + Un enfant, je suis contraint à payer une pension alimentaire de environ 150 euros par enfant (je n'ai pas rechigné, j'assume au mieux).
Je suis en Banque De France suite à mon deuxième mariage avec une femme qui s'est révélée être intéressée plus par mon argent et les biens familiaux que par ma personnalité, et qui m'a ruiné volontairement (elle me l'a dit elle même: JE TE FERAI CRACHER JUSQU'AU BOUT) le jour où j'ai annoncer me ficher de l'héritage qui me reviendrai. Le couple a capoté ( sans vilain jeu de mot) et un enfant est arrivé pour je cite: "avec lui au moins tu paieras". Bref je dois rembourser à ce jour 358,19 euros/mois.
Je suis au chômage depuis le 28 décembre dernier et touche une allocation mensuelle de 1042 euros environ.
J'ai un appartement F2 ( et oui, c'est tout p'tit chez la mère à Titi disait renaud) dont le loyer est de 450 euros environ.
Rajoutant à cela les assurance, le gaz, l'eau, etc..., les courses et les déplacements divers ainsi que pour mes enfants la facture augmente encore considérablement.

Je me suis rendu au tribunal en ce jour, la réponse a été "déposez un dossier, vous aurez un résultat en septembre"... BOUDUUU, on a le temps de mourir finalement.
J'ai contacté la banque de france qui m'a annoncé devoir déposer un dossier, et attendre la commission, pendant ce temps il est préférable que je paie mes créanciers.
J'ai demandé aux ex-épouses de stopper un moment les pensions: "non mais ça va pas, tu dois payer pour eux, tu paieras, je me fous de ta situation". Même si la maman des deux gagne avec son nouvel époux environ 5000 euros net mensuels. Je ne suis pas jaloux, mais faut arrêter le délire. Je ne demande qu'un peu de compréhension afin d'assumer et recevoir mes enfants.

Bref, que puis-faire ? Je me suicide maintenant ou je il y a une solution applicable à ce jour? (je ne suis pas suicidaire, pas encore, mais dans ces cas là les idées noires fusent)
Puis-je arrêter de payer en faisant un recommandé aux créanciers, au juge aux AF, et aux épouses?

BREF, AU SECOURS, JE NE SAIS PLUS QUE FAIRE.

Merci pour votre réponse à venir.

Très sincèrement votre.

26/03/2010 15:52

Bonjour,

Je vous suggère de lire la trés claire information du Ministère de la Justice :

******************
Si les besoins ou les ressources de celui qui perçoit la pension (le créancier) ou de celui qui la verse (le débiteur) ont changé depuis la dernière décision relative au montant de la pension, une demande de modification de la pension alimentaire peut être formée :

•par le créancier, si la pension s’avère insuffisante pour subvenir à ses besoins. Il en demandera alors l’augmentation.
•par le débiteur, s’il ne peut plus assumer son obligation à la suite d’une modification de ses ressources (baisse de ses revenus, départ en retraite, chômage, accident, maladie…). Il en demandera la diminution ou la suppression.
Une personne qui ne verse pas, pendant plus de deux mois, à son ex-conjoint, la pension alimentaire due pour leurs enfants ou pour lui-même, commet un délit d’abandon de famille.

Ce délit d’abandon de famille est passible d’une peine d’emprisonnement de deux ans au plus et de 15 000 euros d’amende au plus.

Tant que la pension n’est pas révisée, elle est intégralement due par le débiteur.
*********************
http://www.vos-droits.justice.gouv.fr/index.php?rubrique=10062&ssrubrique=10202&article=11145


Ne pensez vous pas à demander la révision des pensions

Cordialement

26/03/2010 16:16

Tout d'abord merci pour la réponse si rapide.

La demande de revalorisation est bien dans mes projets, le hic est que je ne peux a ce jour assumer cette décision de justice, que je ne demande qu'à honorer. Mais point de ressources suffisantes.

Mon problème est:
Je suis au courant de mes obligations mais ne puis les mettre en application.
1042 euros mensuels d'allocation ôté de environ
1500 euros à débiter chaque mois
==> je vais droit dans le mur

Sans compter les courses a faire évidemment, ainsi que les frais d'usage (EDF, GDF, Etc...). A ce train je me retrouve donc debiteur de plusieurs milliers d'euros avant que décision ne soit prise par le tribunal au minimum en septembre prochain.

la distance entre le mur et moi-même est donc des plus courtes, je pourrai presque le toucher.

Ma requête en ce lieu, est de trouver une solution pour ne pas me retrouver sous les ponts avec un débit honteux.

Je ne peux rien faire en attendant que la justice ait rendu son verdict ??? Je dois payer en regard de la loi, même si je n'ai pas assez!?!?

Désolé pour ces questions peut-être stupides.

Sincèrement

26/03/2010 16:32

Bonjour,

Hélas non, ces questions ne sont pas stupides mais je ne suis pas un spécialiste en la matière.

Avez-vous pensé aux consultations juridiques organisées par les Barreaux ?

Sincèrement

26/03/2010 17:51

Dans la mesure où je n'avait jamais entendu parlé de ce type de consultations, je n'y ai point pensé.

Je vais aller voir de ce coté tout en vous remerciant pour cette rapidité à répondre.

Merci encore.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.