Vices cachés et vente d'un véhicule entre particuliers

Publié le 28/02/2016 Vu 581 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

28/02/2016 20:21

Bonjour a tous,
Le 05/02/2016, j'achète une Renault Mégane scenic de 1997, propre et en bon état. Elle appartenait a une dame la cinquantaine, très soigneuse d'elle et de ses affaires. Avant l'achat, elle me prévient que le chauffage ne fonctionnait plus, mais que le thermostat avait été supprimé, parce que son moteur ayant chauffé, avec dégagement de vapeur. elle l'amène au garage, qui diagnostique un problème de culasse. Elle me présente une facture,pour un surfaçage de la culasse, d'un montant d'environ 1400 euros. Jusque là, tout parait en ordre et je me dit que le problème du chauffage sera surement réglé en remettant un thermostat. j'en achete un et le fait poser. pendant la pose, je me rends compte que le ventilo de radiateur, tourne en continu. le meccano occasionnel, que c'est surement la sonde qu'il faut changer. Le thermostat fonctionne bien, la température de l'eau est constante, au niveau du tableau de bord, mais toujours pas de chauffage dans l'habitacle. je me promet de changer au plus vite la sonde du radiateur de chauffage. je continue toujours a faire de petites distances sans trop m’inquiéter.
Puis je décide d'aller voir mon garagiste habituel, pour qu'il s'occupe du problème de chauffage. Je la lui laisse, pour qu'il fasse le nécessaire. Environ deux après il m’appelle très remonté et me demande de rappliquer illico presto. Ce que je fais, avec une boule au ventre. Aussitôt arrivé, il m'explique qu'il s'est concentré sur le radiateur et avait même commandé une sonde pour le radiateur. continuant ses investigations, il se rend compte que le radiateur avait été délibérément mis en continu, pour éviter une surchauffe du moteur. Il décommande la sonde et remet le ventilo qui se déclenche normalement. Il a tout de suite une suspicion sur le joint de culasse. il accélère un max le moteur et là, la pression augmente dans le circuit et finit par gicler par le bouchon du vase d’expansion. il me demande de toucher les durits, devenues dures sous la pression.Il me montre le bouillonnement de l'eau dans le vase d'expansion. Son diagnostic est sans appel; la pression du circuit de refroidissement est très élevée et cela est du a une déficience du joint de culasse.
Il m'affirme en mettant sa "main au feu" que la culasse n'a jamais été démontée.
C'est hier le 26/02/2016 que j'ai vu le garagiste.
Quels recours j'ai, pour annuler la vente, ou faire prendre en charge les frais de réparations?.
Merci de votre sollicitude.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.