Problème d'honoraires du liquidateur judiciaire

Publié le 10/10/2009 Vu 3993 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

10/10/2009 16:46

Bonjour,
J'ai fait appel à un mandataire judiciaire pour la liquidation judiciaire de mon magasin. J'ai vendu ma maison afin de pouvoir régler ma dette globale s'élevant à environ 18 000 euro (banque, fournisseurs...) Mais au regard de la reddition des comptes, mon mandataire m'a prit 18000 euro de frais d'honoraires (frais sur la maison, sur les créances...).
J'ai payé le double de mes dettes ne serait-ce que pour ces propres frais ! Cela me semble énorme pour une petite affaire.
Y a t-il eu abus ? J'ai envoyé une lettre de constestation au juge commissaire et j'attends à ce jour, sa réponse.
Puis-je faire appel à un avocat ? Ais-je une chance de pouvoir récupérer un peu d'argent ? Le tribunal peut-il le condanmer pour abus de frais ? Il a verser des sommes supplémentaires à des créanciers alors qu'elles ne figuraient pas sur le tableau de mes créances ? Je n'ai absolument aucune explications sur le versement de ces sommes (9000 euros environ). Je ne parviens pas à trouver de réponses concrètes à mes questions.
Le juge commissaire va t-il me rendre réponse ? Que dois-je faire ?
De plus, j'avais négocié avec ma banque un découvert autorisé car je démarrai l'activité avec très peu de trésorerie. Ce découvert m'a été promis verbalement mais il fallait attendre trois mois d'activité. Ces trois mois se sont écoulés mais évidement, je me suis retrouvée en solde débiteur (1000 euros environ). Au vu du compte débiteur, il n'était plus question de m'accorder ce débit. J'estime qu'il y a eu abus de confiance de la part de la banque. Ais-je un recours ? J'ai contacté plusieurs autres banques qui pouvaient me reprendre, sous de meilleures conditions, mon prêt. J'aurai peut-être pu éviter la liquidation mais mon mari fût muté sur l'Ile de la Réunion et je n'ai pas eu le temps de vendre mon magasin entre temps ou de poursuivre avec l'aide d'une autre banque mon activité. La liquidation fût donc inévitable. Cependant, l'erreur commise a été de démarer l'activité avec peu de trésorerie. Vous remerciant pour votre réponse. Cordialement.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CARETTO

Droit des entreprises

123 avis

Me. SAINT-FELIX

Droit des entreprises

4 avis