FRAIS DE MANDATAIRE JUDICIAIRE

Publié le Vu 7014 fois 2 Par NUNUCHE
31/01/2009 15:24

ASSIGNE EN LIQUIDATION JUDICIAIRE POUR NON PAIEMENT DE MES COTISATIONS J AI FAIT APPEL 3 MOIS APRES LA LIQUIDATION ETAIT SUSPENDU ET EN NOVEMBRE DERNIER J AI OBTENU LE PAIEMENT DE MES CREANCES PAR UN REDRESSEMENT JUDICIAIRE SUR LE MAXIMUM D ECHELONNEMENT CEPENDANT EN AOUT DERNIER J AI RECU DE LA PART DE MON MANDATAIRE JUDICIAIRE UNE SIMPLE FACTURE QUE JE CROYAIS UNIQUE ET UNE AUTRE EN NOVEMBRE VERIFIE PAR LE GREFFE DU TRIBUNAL DE COMMERCE EST CE QUE CES 2 FACTURES SONT JUSTIFIEES Dernière modification : 31/01/2009

01/02/2009 17:29

BONJOUR,

UN MANDATAIRE JUDICIAIRE N’A PAS POUR HABITUDE D’ENVOYER DES FACTURES INJUSTIFIÉES.
UN GREFFE DE TRIBUNAL DE COMMERCE N’A PAS POUR HABITUDE DE VÉRIFIER SANS JUSTIFICATIF.
DEMANDEZ A VOTRE MANDATAIRE DES EXPLICATIONS.

A+
Ps: les minuscules c’est bien aussi...

27/04/2009 12:31

le greffe du tribunal de commerce ne contredit jamais le mandataire-judiciaire,il acquiesce ses factures d'honoraires sans aucune vérifications ,c'est le mandataire-judiciaire qui tire les ficelles ,un rapport d'une enquête parlementaire le dit fort bien ;
Ils marchent main dans la main ,avec le même objectif,liquider à tout prix le justiciable ,qui se retrouve dépouillé de tous ses biens ;
il faut savoir aussi après une mise en redressement et une liquidation judiciaire abusifs,infirmés par la cour d'appel,(annulés) ,les frais de greffe occasionnés par cette procédure
injustifiée,reste au profit du greffier,c'est honteux!!!!!
cela veut dire ,qu'ils ont tout intérêt à prononcer même à tort un redressement et une liquidation ,car cela leur rapporte beaucoup d'argent et spolie de cette somme le justiciable à qui ils ont provoqués cette injustice !!!!je peux en attester !!!

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CARETTO

Droit des entreprises

95 avis

Me. Armet

Droit des entreprises

18 avis

Me. Peyer

Droit des entreprises

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.