partenariat : se faire acheter son silence sur internet ?

Publié le 24/07/2010 Vu 2101 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

24/07/2010 16:12

Bonjour,

Je recherche à entreprendre dans le secteur internet en proposant des services innovants.
Quelques sociétés internet ont émergé récemment à l'étranger en proposant un service innovant qui a retenu mon attention.
J'ai alors travaillé un projet consistant à créer un service équivalent sur le web francophone.
Après deux semaines de réflexion sur le projet, j'ai finalement été déçu en découvrant qu'un site internet francophone équivalent de qualité mais encore mal référencé venait de s'ouvrir.
Cependant, en approfondissant encore quelques jours ma réflexion sur ce service innovant, j'ai découvert une solution alternative montrant que ce service immateriel facturé un peu plus de 20 et 50 eur/an à des particuliers pouvait être astucieusement réalisé en combinant plusieurs outils internet gratuits, et surtout avec une meilleure fiabilité.

J'ai donc entre mes mains la recette d'un service répondant à un besoin, mais ne pouvant pas être vendu car completement gratuit. J'ai ainsi la possibilité de proposer cette démarche à tous les clients potentiels de ces sociétés à travers des blogs spécialisés, des articles ou une page internet correctement référencée..

En procédant ainsi, j'ai certes un pouvoir de nuisances important sur ces sociétés (notamment la francophone), mais en revanche je n'ai rien à gagner à part un peu de traffic pour informer les clients potentiels de ces sociétés qu'il existe une alternative valable non payante

D'où ma question:

"Suis-je en mesure de négocier avec la société francophone puis avec les autres dans un deuxième temps, une contre-partie financière tel un % de leur chiffre d'affaire, pour acheter mon silence en quelque sorte ?

Je ne veux pas rentrer dans du chantage...mais ça y ressemble un petit peu, et en même temps ces sociétés ont le mérite de mettre à jour un problème nouveau et de proposer une solution.Cependant, leur modèle est voué à terme à la quasi-gratuité si la solution alternative que je propose est mise à jour. "

Merci pour vos contributions, je pense que mon sujet est en lien plus ou moins indirect avec les contrats de non-concurrence, mais je ne suis pas juriste de formation... Peut-être est-ce juste une question de business et de négociation, et pas de droit.
Peut-être que je sur-estime aussi mon pouvoir de nuisance sur ces prestataires de service ? Ai-je un risque juridique a engager ce "chantage" ? Un partenariat peut-il être conclu ?

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit des entreprises

2651 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit des entreprises

1426 avis

249 € Consulter