Retrait trésorerie hors dividendes

Publié le 15/07/2024 Vu 411 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

02/07/2024 18:38

Bonjour et merci marques politesse

CG du forum

Ma société dégage beaucoup de trésorerie du fait de gros amortissements et pas de remboursement de prêt. Après la distribution de tout le bénéfice en dividendes il me reste trop d'argent en banque. Quel moyen de sortir cet argent sans avoir des comptes associés négatifs ? Dernière modification : 15/07/2024 - par Chaber Modérateur

02/07/2024 19:58

Bonjour,

Si je comprends bien, il n’y a pas ou peu de comptes d’associés et vous avez beaucoup de trésorerie. Vous pouvez verser des dividendes tant que vous ne touchez pas au capital (compte 101) ni à la réserve obligatoire (compte 106). Vous pouvez distribuer tout ou partie non seulement du résultat (compte 120) mais aussi du report à nouveau (compte 110).

Cela dit, je saisis mal votre question. Les amortissements ne créent pas de trésorerie. Ils créent des charges qui diminuent le résultat. Si vous avez de gros amortissements, c’est que vous avez beaucoup investi les années passées. Ces investissements se dévalorisent au fil du temps par vétusté ou par obsolescence et il faut penser à les renouveler. Cesser d’investir permet d’accumuler de la trésorerie mais distribuer cette trésorerie correspondant aux bénéfices passés qui se retrouve dans le bilan sous le compte des reports à nouveau, c’est manger la grenouille. Lorsque viendra le temps de réinvestir, il vous manquera de la trésorerie. Un souci de bonne gestion devrait peut-être vous conduire à placer la trésorerie ou au moins une bonne partie de celle-ci. Ce peut-être un placement de long terme qui apparaîtra au bilan comme immobilisation financière.

15/07/2024 10:09

Bonjour,

La différence entre le niveau d'amortissement et le financement de l'entreprise génère un décalage entre le résultat et la variation de trésorerie. Dans l'optique où la rémunération des associés se basent sur le résultat dans cette entreprise en particulier, le décalage entre amortissement et financement va effectivement se retraduire sur la trésorerie.

Ne disposant pas des données de l'entreprise, il me parait audacieux d'émettre des réserves sur la gestion de celle-ci. Il ne faut pas oublier qu'un certain nombre d'investissements générateurs d'amortissement conserve une valeur de marché bien supérieur à valeur nette comptable de traduisant par l'utilisation de ces biens sur une durée bien supérieure à la durée d'amortissement. Ex. : Un local est générateur d'amortissement, souvent sur des durées de 25-30 ans, mais à la fin de cette période, il n'y aura pas nécessité de renouvellement l'investissement. Et même, en fonction de sa localisation, il aura peut-être pris de la valeur. S'il s'agit d'un bien ayant d'avantage de cohérence entre la détérioration réelle et l'amortissement (ex. flotte de véhicule rincée par de la livraison au bout de 5 ans), alors il faut voir si l'EBE est suffisant pour permettre l'autofinancement. Dans certains secteurs les marges sont-elles qu'il n'y a aucune difficulté. Il n'existe pas de règle de gestion commune à toutes les sociétés en raison d'une typologie d'investissement pléthorique.

Voyez si vous avez la possibilité de mettre en place des contrats retraites selon le type d'entreprise que vous avez. L'intérêt fiscal n'est pas forcément pertinent, mais il serait possible que vous puissiez sortir de la trésorerie d'aujourd'hui, en la récupérant demain. Voyez ce que peuvent vous proposez banques et assurance, en vous faisant accompagner par un tiers neutre, tel que votre comptable ou juriste.

Cordialement

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit des entreprises

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit des entreprises

1434 avis

249 € Consulter