Je désire ceder mes parts récupérer mon Compte courant d'associe

Publié le 28/06/2017 Vu 741 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/06/2017 13:18

Bonjour,

J'ai un compte courant dans une SARL où je suis associé. Je désire céder mes parts, vais- je récupérer l'argent de mon compte courant ?

Superviseur

25/06/2017 13:46

bjr,
Voir si la valeur des parts inclus ou non les CCA, car dans l'affirmative, c'est un différentiel que vous demanderez.
En principe, si rien n’a été prévu à ce sujet, tout associé titulaire d’un CCA peut demander à tout moment le remboursement de tout ou partie.
__________________________
Amabilité et respect des avis de chacun= forums agréables... prenez soin de vous et des vôtres.

28/06/2017 13:23

Merci de votre réponse mais mon CCA était pour la trésorerie et n'a aucune relation avec la valeur de mes parts.
La trésorerie actuellement ne permet pas de rembourser mon CCA. Si je cède mes part pourrais je le récupérer quand la trésorerie le permettra ?

28/06/2017 14:15

Bonjour,

Quand vous aurez vendu vos parts, votre compte courant d'associé perdra cette qualification, puisque vous ne serez plus associé. Vous figurerez dans les dettes diverses au passif de la société.
Vous pourrez toujours la faire valoir, c'est-à-dire en demander le remboursement, d'autant qu'elle n'aura plus de raison d'être. Autant il est normal qu'un associé prête des deniers à sa société pour lui éviter des soucis de trésorerie, autant quand il s'agit d'un tiers, c'est une autre histoire.

Notez que si le montant est important, vous pouvez faire refinancer votre compte courant d'associé par une banque.

Cordialement, Isabelle Gauthier

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CARETTO

Droit des entreprises

107 avis

Me. Peyer

Droit des entreprises

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.