european city guide palier l'escroquerie

Publié le 29/11/2011 Vu 2341 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

29/11/2011 12:54

Bonjour, la sté a eu le meme soucis lettre de relance x3 mise en demeure. Nous pensons que le documents d'inscription est faux car au niveau de la signature du gérant ce n'est pas la meme. Dernièrement, j'ai recu une nouvelle mise en demeure avec en pj l'article du journal officiel des communauté européenne. souligné carrement l'article 33 de la reconnaissance : les décisions rendues dans un etat membre sont reconnues dans les autres états membres, san qu'il soit nécessaire de recourrir à aucune procédure.
pensez vous qu'il faut laisser courrir ou faire une etude graphologique ou autres pour contrer cette escroquerie?

dans l'attente d'un retour, vous souhaitant bonne réception.

bien cordialement

29/11/2011 13:28

Bonjour,
Personnellement, je n'ai rien compris...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

29/11/2011 17:55

Vous n'êtes pas le seul pmtedforum....
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

29/11/2011 18:39

Vous n'êtes pas le seul pmtedforum....
En quelque sorte, ça me rassure...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

29/11/2011 19:27

bonsoir,
je vous prie d'excuser ma demande qui je vous l'accorde si on la retire du contexte n'est pas évidente à comprendre. désolée première fois que je pose une question par ce biais je pensais que ma demande se serait imbriquée à la suite d'un message choisi!Donc je reprends
nous avons recu des lettres de relances par fax dans lesquelles la sté European city a intégré le formulaire d'inscription avec les coordonnées de la société et la signature du gérant. En revérifiant avec le gérant ce fameux document notamment sa signature, nous avons constaté qu'elle n'était pas identique à sa véritable signature. Puis, la semaine dernière j'ai recu un nouveau fax de relance avec en PJ un extrait du journal officiel des communauté européenne. on pouvait constaté qu'ils ont souligné l'article 33 : la reconnaissance qui dit : "les décisions rendues dans un etat membre sont reconnues dans les autres états membres, sans qu'il soit nécessaire de recourir à aucune procédure".
pensez vous qu'il faille laisser de coté le dossier ou le traiter rapidement (en commencant peut etre par une étude graphologique de la signature du gérant?)Le texte du journal sur lequel la sté se rapporte est il a prendre au sérieux?
Dans l'attente d'un avis vous souhaitant bonne réception.
Bien à vous

29/11/2011 19:32

Mais il faudrait déjà que vous confirmiez que ce sujet concerne bien le Droit du Travail et si c'est le cas, le contexte précis ainsi que l'origine du conflit...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit des entreprises

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit des entreprises

1434 avis

249 € Consulter