Declarer a la prefecture une fausse declaration

Publié le Vu 1666 fois 0 Par nasse
13/12/2014 14:35

bonjour je suis algerienne de nationnalitee francaise je me suis mariee en algerie avec un algerien je lui et envoyer tout les papier qu il lui vallait pour pouvoir demander le visas mais il lui manquer que la lettre que qui justivier que je n etais pas en conflit avec lui que je ne lui avait pas envoyer car j avais des doute sur notre mariage il était tellement preces ont n avait pas encore fait le mariage seulement sur les papier car en algerie ont peut avoir un acte de mariage avant de faire le mariage j ai fait une proceture de divorce en algerie et j ai prevenue nantes de ma situation car il avait rendez vous au consulat pour deposer sa demande de visa pour qu il ne lui donne pas de visa et j ai apeller moi meme le consulat pour les prévenir et il mon dit qu il était déjà au courant que nantes les a prevenue mais il a eu quand meme sont visa sans que je lui ait envoyer la lettre sais sa que je ne conprend pas et en plus le consulat était au courant de notre situation puisque nantes les a prevenue je croit qu il a trafiquer la lettre qu est ce que je doit faire s agent que j ai obtenue le divorce avant meme qu il vient en France en ce moment meme il ait toujour en France il est meme partit a la prefecture pour faire sis papier il lui ont dit que je devait etre presente avec lui olors il a essayer de me contacter avec une autre personne en me demandant de lui faire sais papier en ce remariant en France car nous etiont divorcer aider moi car je voudrez qu il soit expulcer car pour avoir eu mon divorce je lui et donner de l argent car sais moi qui a demander le ddivorcer répondez moi le plus vite possible s il vous plait merci d avance

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MONGIS

Droit des étrangers

17 avis

Me. BAUTES

Droit des étrangers

11 avis

Me. Ben Slamia

Droit des étrangers

9 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.