abus de faiblesse pour signature de vente immobiliere

Publié le 01/10/2010 Vu 2179 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

01/10/2010 16:03

Bonjour,

Ma mère a vendu sa maison il y a 4 ans par le biais d'une annonce dans un journal. Dans l'annonce il était spécifié : vd maison + 2000 m2 terrain XXX€ possibilité d'achat de 2000 m2 supplémentaire pour XXX€ le m2. Les acheteurs potentiels sont allés directement chez le notaire
pour faire établir un compromis de vente. A ce moment ma mère n'a pas eu de contact avec le notaire pour l'établissement du compromis.
Elle a été contacté pour la signature finale sans avoir eu au préalable une copie du compromis établi. Lors de la signature qu'elle n'a été sa surprise de voir écrit sur le compromis : maison + 4000 m2
pour le prix initialement convenu pour simplement 2000m2 de terrain.
Voyant son hésitation et son questionnement, le notaire à haussé le ton et montrant son impatience, lui a demandé si elle signait ou pas. Les acheteurs ne disaient rien. Cela faisait près de 5 ans qu'elle essayait de vendre son bien elle a signé, de peur de rater la vente.Elle a donc signé le même jour, le compromis (qu'elle n'avait jamais auparavant) et le contrat final. Je pense que cela est un abus de faiblesse, A t'elle un recours quelconque ? qu'en pensez vous ? En vous remerciant de bien vouloir prendre le temps de me renseigner. Nathalie.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

10 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.