Assurer son crédit immobilier

Publié le Vu 1108 fois 2 Par chtitemel
16/11/2009 10:42

Bonjour,

J'ai reçu comme conseil par un courtier pour assurer mon crédit immobilier de prendre une assurance à 50% pour mon mari et moi et de compléter cette assurance par de la prévoyance à 50% pour chacun afin que, en cas de problème, la moitié de la somme nous revienne directement ou à nos héritiers et que l'autre soit versée à la banque. L'avantage serait que la somme perçue par nous serait utilisable soit pour finir de rembourser le crédit, soit comme bon nous semble.

N'ayant jamais entendu parler de cette façon de faire j'aurai voulu savoir si ce genre de dispositions est effectivement intéressante, si cela ne risque pas de poser de problèmes.

Je vous remercie par avance pour votre réponse.
Cordialement

Modérateur

16/11/2009 10:59

Bonjour, Chtitemel.

Lorsque j'étais en exercice, je conseillais toujours aux emprunteurs de s'assurer à 100% sur chacune des deux têtes.
Sinon, imaginez le cas (hélàs courant), du prédécès du "conjoint-seul-pourvoyeur" des ressources du couple, laissant le survivant -après l'indemnisation de 50% du prêt par l'assurance-, démuni, et seul face à la moitié du prêt restant encore à rembourser...

Rien ne vous empêche de "prendre de la complémentaire", mais vous aurez des arrières plus solides en prenant du "deux fois 100%".

Votre bien dévoué.
__________________________
"Meurs et deviens."
- Goethe [Johann (comme moi!) Wolfgang (comme Lui) (von)] -
(conseil à donner à la chenille; pour qu'elle se réalise-finalise-perfectionne, en devenant papillon)
Variante dite à l'oeuf: -Casse toi ! (oiseau ou reptile?)

16/11/2009 16:56

Bonjour

Je confirme totalement la position de notre ami Jurisnotaire, pour avoir vécu personnellement malheureusement cette douloureuse situation.
J'avais trois prêts immobiliers en cours, dont 1 seul était assuré à 50% sur chaque tête et les deux autres fort heureusement à 100%.
Si tel n'avait pas été le cas, je me serai retrouvé dans une situation très difficile, avec le recul il est clair que le prêt à 50% sur chaque tête était une erreur.

Bien cordialement

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Ferlan

Droit de l'immobilier

25 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.