Litige avec constructeur

Publié le Vu 134 fois 0 Par Ladies
17/05/2019 13:34

Bonjour,

Je rencontre actuellmeent des problèmes avec mon constructeur. J'ai signé un CCMI fin 2017, ouverture chantier aout 2018, et je suis tjrs au stade fondations. Fondations coulées qui ne respectent pas le contrat au niveau de la profondeur. Le constructeur fait faire une étude de sol G5 qui dit que la portance du sol est bonne et qu'il n'y a pas de problème. Ayant des doutes que si peu de profondeur de fondation ne pose pas de problème, j'ai fais faire à mon tour une étude G5 avec pénétromètre qui m'apprend que je suis en terre argileuse et qu'il faut des fondations d'1m50. Le constructeur démoli et refait les fondations, elles ne sont que de 60 cm au lieu d'1m50, mon géotechnicien conteste que ce n'est pas assez avec son rapport d'une page. Deux mise en demeure ont été envoyé et qui restent sans réponse du constructeur. Un mois après, on apperçoit le constructeur refaire une G5. On reçoit son rapport qui conteste notre rapport, qu'on a du accepté. Le constructeur veut que je paie l'appel de fond des fondations, mais je conteste car ils ont coulé que du gros béton (on était présent lors du coulage) et non pas la semelle avec les armatures acier qui étaient prévu au contrat. Le constructeur tient tête que le travail est fini et bien réalisé, que faire il ne veut rien entendre. Comment puis je prouver que le stade n'est pas atteint ensachant que l'intérieure des fondations ne sont visibles? puis-je faire faire un carottage avec expertise contradictoire sur le terrain sans qu'il est immixtion, ou est ce suffisant de faire prouver simplement en passant un ferroscan( détecteur de métaux)? je veux prouver que le stade n'est pas atteint sans passer par une procédure longues



Merci

Cordialement

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

8 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.