Report d'indivision de la maison familiale

Publié le Vu 126 fois 3 Par
12/02/2020 08:13

Bonjour,

Ma mère étant décédée, j'étais propriétaire en indivision avec mon père, mon frère et ma soeur de la maison familiale achetée du vivant de ma mère. Mon père l'occupait et en avait l'usufruit.

Récemment il a décidé de vendre cette maison, ce pour quoi j'ai donné mon accord.

Aujourd'hui, il souhaite acheter une autre maison de même valeur et dont nous serions tous les 4 propriétaires dans les mêmes conditions que pour la maison précédente (aux dires du notaire).

Est-ce possible que les conditions soient exactement identiques ?

J'avoue ne pas trop comprendre ce report d'indivision qui selon moi s'assimile plus à un achat en copropriété. S'il s'agissait de cela, puis-je m'y opposer ?

Merci d'avance pour votre aide ;)

Superviseur

12/02/2020 09:26

Bonjour

Oui, cela est fort possible, avec inscription dans l'acte du réemploi du produit de la vente maintenant le démembrement sur la valeur.
__________________________
Bien à vous

L'amabilité, le sourire, peuvent se lire dans vos écrits et apporter de la lumière... merci à Legavox ...

12/02/2020 10:58

Merci pour votre reponse

Et donc je n'ai pas le choix et vais devenir cooproprietaire d'un bien que je n'ai pas choisi, ni même visitée ?

Ou ai je le droit de refuser et ainsi de sortir de l'indivision et recupérer ma part de la maison de famile ?

12/02/2020 18:10

Bjr

Je me permets d'intervenir . Rien ne vous oblige à accepter la vente...et pour l'obtenir, ceux qui souhaitent la réaliser devront obtenir une ordonnance en justice, ce qui n'est pas évident !

Vous pouvez aussi accepter la vente et non le remploi, en demandant que votre part vous soit payée, mais ce serait à la valeur de la nue-propriété.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

8 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.