Remis en cause de résolution voté en AG

Publié le Vu 2199 fois 1 Par LegaMembre
07/11/2009 14:48

Bonjour,

J'ai une petite interrogation, nous avons adopter une résolution en assemblée générale concernant la mise en place d'une VMC dans le cadre d'une insonorisation de la résidence dans laquelle je suis co-propriétaire.

Aujourd'hui on nous informe que ces travaux de VMC ne peuvent etre démarrés car certains ils requiert la condamnation des vides ordures.

Une assemblée extraordinaire est prévue pour faire voter la condamnation de ces vides ordures. Il est bien spécifié que si cette résolution de condamnation des vides ordures n'est pas adoptée alors les travaux de VMC seront abandonnés.

Ma question est la suivante: les travaux de VMC ayant été voté, ils sont sensés étre réalises, est ce qu'une nouvelle resolution pourrait annulé la precedente ? est ce legal ?

Le syndic ne peut il pas prendre decision d'office sur la condamnation de ces vides ordures en raison de la necessité d'installation de cette VMC ? Pour moi un risque est averé pour l'immeuble (deplacement de pont thermique, moisissure possible etc...)

Par avance je vous remercie de vos réactions et retours.

Cordialement,

19/12/2009 17:39

Bonjour,
La "suppression" des vides ordures doit être votée à l'unanimité au cours d'une AGO ou AGSpéciale (c'est à dire par tous les copropriétaires) le syndic ne peut pas...

L'installation de la VMC a dû être votée sur des devis proposés par des entreprises.
Si ces entreprises déclinent (par écrit) aujourd'hui les travaux pour cause d'impossibilité technique, vous pouvez abandonner le projet et constater en A-G la défaillance des prestataires.
Si vous voulez vous embêter vous pouvez leur demander des dommages et intérêts.
Vous pouvez remettre à l'ordre du jour une nouvelle consultation plus précise.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

8 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.