Dégat des eaux - voisinage

Publié le 23/06/2015 Vu 424 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

23/06/2015 17:53

Bonjour,

Je laisse un message car je suis à la recherche d'idées et de solutions concernant ma situation.

Voici maintenant un an que nous sommes propriétaires d'une maison indépendante, mitoyenne avec un petit immeuble.
Suite à notre achat, nous avons aperçu très rapidement une tâche d'humidité au niveau des marches en bois de l'escalier, le long du mur mitoyen avec les voisins (entre le rez de chaussée et le 1er - il y a encore un étage au dessus). D'autres tâches sont également apparues dans une pièce au 1er étage. Cela faisait des tâches jaunes sur le mur.
Au départ, nous pensions que c'était une infiltration par notre toit (seulin entre notre toit et leur immeuble, plus haut que notre maison), mais après contrôle de notre toit, aucune infiltration. Le seulin a tout de même été refait.
Après avoir pris contact avec le propriétaire de l'immeuble, il nous indiquait que cela pouvait être lié à de la capillarité (infiltration du sol dans les murs), mais après avoir rencontré plusieurs professionnels, ils nous ont tous indiqués que ce ne pouvait être en aucun cas de la capillarité car cela ne montait pas aussi haut dans les murs (pas plus d'1m - 1m30), donc impossible... et il n'y en aurait pas juste dans l’escalier mais à plus d'endroits au rez de chaussée.

La trace d'humidité s'étendant de plus en plus, nous avons donc déclaré un dégât des eaux auprès de notre assurance.
Notre expert d'assurance nous a tout de suite rassuré sur le fait que ça ne venait en aucun cas du sol, mais que c'était un dégat des eaux lié avec l'immuble des voisins. En ayant une visibilité dans leur cage d'escalier, nous avons pu constater que l'eau venait d'un appartement en particulier.
Après de nombreux appels et de nombreux courriers, nous avons pu affirmer que le dégat venait d'une douche dans un des appartements, qui n'avait plus de joins de carrelages.
Après plusieurs courriers de notre part et de notre assurance, le propriétaire (plombier) a donc refait lui même les travaux. En cassant le douche à refaire, il a même constaté que le bac de réception d'eau sous le bac à douche était "explosé" selon ses termes. Ainsi, à chaque douche de son locataire, l'eau coulait dans leur mur mais également dans le notre...

Le temps des travaux, le propriétaire avait coupé l'eau dans l'appartement (de fin janvier à avril). Nous avons vu à cette période une nette amélioration de notre escalier : plus aucune trace noire d'humidité. Nous voyons que l'escalier avait été mouillée mais il était en train de sécher.
En mai, les traces noires dans l'escalier sont réapparues. Nous avons contacté le voisin et refait venir notre expert d'assurances, mais le voisin affirme que ça ne vient pas de chez lui, il ne veut rien faire de plus (il aurait soit disant testé l'arrivée d'eau de son appartement) et l'expert nous dit d'attendre de voir si ce n'est pas le reste de la fuite, qui est en train de sécher...

Nous ne savons plus quoi faire... Cela fait déjà un an.
Tout le monde nous conseil de prendre un avocat, et de l'assigner en justice. Nous nous sommes renseignées mais nous souhaiterions avoir d'autres avis avant de nous engager dans ce genre de procédure.

Auriez vous des conseils? Des idées de démarches?

Merci beaucoup!

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

10 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.